jeudi 5 novembre 2020

Khaldi : élaboration d'un Plan national pour la relance du sport scolaire et universitaire

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi a annoncé jeudi à Alger l’élaboration d’un plan national pour la relance du sport scolaire et universitaire en coordination avec les ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. "Au regard de l'importance de la pratique sportive en milieu scolaire en tant que moyen idoine pour la découverte des jeunes talents sportifs et la continuité et le renouvellement de l’élite sportive, un Plan national a été élaboré qui s’appuie essentiellement sur des mesures opérationnelles, immédiates et urgentes à l’effet de redonner vie au sport scolaire et universitaire", a déclaré le ministre en marge du coup d’envoi de l’année scolaire 2020-2021 au Lycée sportif national de Draria. Parmi ces mesures, le Plan prévoit le lancement d'une opération pilote pour relancer le sport scolaire dans 500 écoles pilotes à travers les 48 wilayas du pays, des écoles choisies car proches des structures sportives relevant de la tutelle, et dont les élèves pourront bénéficier de séances d’éducation physique et sportive sous la supervision des cadres du secteur. Il s’agit également de la relance des festivals sportifs entre les écoles primaires et l’organisation de jeux sportifs scolaires et universitaires comme tradition nationale visant à inciter les élèves et les étudiants à perfectionner leurs aptitudes et développer leurs capacités sportives. Il est programmé aussi le lancement d’un programme d’animation sportive dans les cités universitaires dans le cadre de la compétition sportive et le développement du sport national. Le ministre a affirmé que le Plan ne compte pas uniquement des mesures instantanées et immédiates, mais également des mesures à moyen terme visant une réforme globale et approfondie du système du sport scolaire et universitaire à travers plusieurs axes, dont la révision du volume horaire consacré au sport scolaire et universitaire dans les programmes pédagogiques, en comblant le déficit enregistré en termes d’encadrement, de formation, de structures sportives et de financement destiné au sport scolaire et universitaire. Il est question aussi de la généralisation de l’expérience "réussie" du lycée sportif à d’autres wilayas conformément à la feuille de route nationale des pôles du développement sportif ainsi que la révision des statuts des fédérations sportives scolaires et universitaires. M. Khaldi a ajouté que le lycée sportif national avec ses annexes se veut "un édifice scientifique et sportif par excellence, où les élèves peuvent allier perfectionnement de leurs talents sportifs et succès de leur parcours scolaire. Il est ainsi un environnement favorable à la découverte anticipée des jeunes talents sportifs et leur formation pour atteindre de hauts niveaux de l’élite sportive. APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire