mardi 29 septembre 2020

Mondial 2023 : Maxime Adel Mermoz disposé à aider le rugby algérien

La Fédération algérienne de rugby (FAR) s'est réjouie mardi de la volonté affichée par l'ex-joueur franco-algérien Maxime Adel Mermoz à apporter son aide au rugby algérien, en prévision des prochaines échéances dont les qualifications à la Coupe du monde France-2023. "La star franco-algérienne Maxime Adel Mermoz exprime sa volonté de contribuer au développement du rugby en Algérie", indique la FAR qui "s'en réjouit et annonce que l’ancien joueur emblématique occupera un rôle important dans notre projet de qualification à la Coupe du monde 2023". Dans entretien au journal français Le Parisien, Adel Mermoz avait souligné qu'il voulait "aider le rugby algérien". "Je suis curieux de nature et quand Mourad Gherbi (vice-président de la Fédération algérienne) m’a parlé du projet de développer le rugby algérien, ça m’a tout de suite intéressé", a déclaré l’ancien international des "Bleus", qui vient d’annoncer sa retraite et "qui va s’engager comme dirigeant auprès de la sélection algérienne, le pays de sa mère", écrit le journal. Mondial-2023 : Mermoz dirigeant ou joueur avec l'Algérie ? Maxime Mermoz, 35 sélections avec le XV de France, pourrait bien disputer la Coupe du monde 2023 avec l'Algérie. La Fédération algérienne aurait entamé les démarches auprès de World Rugby pour tenter de qualifier le joueur, qui possède la double nationalité. "Il y a une possibilité : sans aucune sélection pendant six ans, et en passant par le VII Olympique, un joueur peut jouer pour une autre sélection", soutient Mourad Gherbi. L'équipe nationale algérienne, relancée en 2017, n'est qu'à deux matchs d'une qualification pour la Coupe du monde 2023. Quoi qu'il arrive, Mermoz sera là. "Si ce n'est pas sur le terrain, ce sera en dehors", confie-t-il. Dans un premier temps, il va s'engager en tant que dirigeant en étant chargé de convaincre les nombreux joueurs de Top 14 et de Pro D2 aux origines algériennes de rejoindre la sélection. Certains ont déjà franchi le pas (Best, Hamadache, Hireche). "Je veux surtout aider le rugby algérien à se développer. Je participerai aussi à certains entraînements, pour mieux sentir les choses, partager davantage avec eux", a déclaré Mermoz, l'ancien Toulousain, Perpignanais et Toulonnais. APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire