jeudi 9 juillet 2020

JM -2022: création d’un comité ad-hoc

Un comité ad-hoc a été mis en place par le Comité d’organisation des jeux méditerranéens (COJM) "Oran-2022", ce jeudi, pour veiller à la conformité des infrastructures sportives concernées par l’évènement. Selon cet organisme, le comité ad-hoc, que préside le Secrétaire du COJM, Abdelkader Mâatalah, est composé entre autres, des présidents des 12 commissions issues de l’instance chargée de l’organisation de la 19e édition des JM. La même source a indiqué : "ayant déjà entamé ses travaux, le comité ad-hoc effectue fréquemment des visites sur le terrain. Ses membres constituent "un appui supplémentaire" pour les bureaux d’études concernés par le suivi des chantiers des différents équipements sportifs, aussi bien en cours de réalisation qu’en réhabilitation. Profitant du décalage pour une année supplémentaire des JM à cause de la pandémie de coronavirus, les organisateurs des JM tiennent à ce que les infrastructures sportives dédiées à la manifestation régionale soient en conformité avec les critères fixés par les fédérations sportives internationales concernées par les jeux, fait-on encore savoir. Le comité ad-hoc, à travers ses premières sorties sur le terrain, a relevé quelques carences et transmis ses remarques aux bureaux d’études concernés, ce qui a permis, entre autres de refaire les études inhérentes à la réalisation du réseau d’éclairage au niveau du stade de football de 40.000 places du complexe sportif en cours de réalisation dans la commune de Bir-El-Djir. Le travail de suivi du comité ad-hoc contribuera pour l’occasion à offrir au pays des équipements sportifs modernes et conformes aux normes internationales, permettant d’accueillir à l’avenir des compétitions de haut niveau, selon les organisateurs. Outre les sites sportifs, le comité en question intervient également au niveau du parc hôtelier concerné par le rendez-vous méditerranéen, de manière à ce que les établissements retenus pour accueillir les délégations officielles, les journalistes ainsi que les visiteurs, répondent aux normes prescrites dans le cahier des charges du Comité international des jeux méditerranéen (CIJM), insiste-t-on de même source. La prochaine édition des JM, que l’Algérie abrite pour la deuxième fois dans l’histoire après avoir accueilli l’édition de 1975 à Alger, est programmée du 25 juin au 5 juillet 2022. La cérémonie de clôture coïncidera avec la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de l’indépendance et de la fête de la jeunesse, rappelle-t-on.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire