dimanche 12 avril 2020

FIFA (Covid-19) pandémie : "C'est irresponsable de reprendre les compétitions si la situation n’est pas sécurisée"

Le président de la Fédération internationale de football (Fifa) Gianni Infantino, a déclaré qu'il serait "irresponsable" de relancer les compétitions si la situation ne sera pas « sécurisée à 100% », face à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Ce n'est pas la peine de mettre en danger la vie humaine pour un match, une compétition ou une ligue. Tout le monde devrait avoir cela bien en tête. Il serait irresponsable de relancer les compétitions si la situation n'est pas sécurisée à 100 %. Si vous devez attendre un peu plus longtemps, nous devons le faire. Il vaut mieux attendre un peu plus que prendre des risques", a-t-il indiqué jeudi, via la fédération royale espagnole de football (RFEF), cité vendredi par L’Equipe. Plusieurs compétitions locales, régionales, et internationales, ont été reportées en raison du Covid-19, qui est en train de faire des ravages, avec plus de 95.000 morts dans le monde. La Bundesliga allemande pourrait redémarrer en mai alors que les Ligues commenceront à planifier et à se préparer pour les reprises, mais Infantino a averti qu'il serait dangereux de recommencer trop tôt. "Comme notre priorité principale, nos principes, ceux que nous employons dans nos compétitions et que nous invitons également tout le monde à suivre, c'est la santé qui prime. Autant que je le souligne, ce n'est pas suffisant. Cela ne vaut pas la peine de mettre en danger une vie humaine pour un match, une compétition ou une ligue. Tout le monde devrait avoir ceci en tête", a-t-il insisté. De nombreux organismes et Ligues à travers le monde sont confrontés à des difficultés financières à la suite de Covid-19, en particulier si les matchs sont annulés ou joués à huis clos. La Fifa a tenu qu’elle disposerait d'une réserve de trésorerie de 2,7 milliards de dollars qu'elle devrait utiliser pour créer un fonds d'urgence et Infantino a déclaré que l'organe directeur prévoyait d'aider. "Grâce au travail que nous avons accompli ensemble à la Fifa au cours des quatre dernières années, nous nous trouvons dans une situation financière très solide. La Fifa a une bonne réputation sur les marchés financiers", a-t-il conclu


Aucun commentaire:

Publier un commentaire