samedi 4 avril 2020

Djerad: extension de l'autorisation d'exercer à certaines catégories d'activités indispensables aux citoyens

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé d’étendre l’autorisation d’exercer à certaines catégories d’activités indispensables aux citoyens et ce, dans le strict respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale édictées par l’autorité sanitaire et ce dans le cadre de la prévention et la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19), indique samedi un communiqué des services du Premier ministre. "En application des directives de Monsieur le Président de la République, le Premier ministre, Monsieur Abdelaziz Djerad, a émis une instruction destinée à lever les entraves constatées dans l'approvisionnement et la satisfaction des besoins des citoyens concernant un certain nombre d'activités de commerce de produits et de services", précise la même source. A l'adresse des départements ministériels concernés, et en communication avec les walis de la République qui en assument l’encadrement durant la période de confinement imposée par la crise sanitaire, le Premier ministre "a ainsi décidé d’étendre l’autorisation d’exercer à certaines catégories d’activités indispensables aux citoyens et ce, dans le strict respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale édictées par l’autorité sanitaire", relève le communiqué. Il s’agit notamment des activités suivantes : -Entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles, y compris les vulcanisateurs. -Commerce de pièces automobile. -Fournitures nécessaires aux exploitations agricoles. -Activités de vente et de distribution des intrants agricoles. -Activités de pêche, d’aquaculture et de vente de poisson. -Commerce d’aliments, de médicaments et de fournitures pour animaux. -Cabinets vétérinaires privés. -Commerce de détail d’ordinateurs et d’équipements de l’information et de la communication. -Réparation d’ordinateurs et d’appareils électroménagers. -Commerce de détail de quincaillerie et de droguerie. -Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé. -Commerce de détail d’optique. -Blanchisserie-teinturerie et pressing. Enfin, et tenant compte de la mesure portant prolongation de la période de confinement imposée aux citoyens et son élargissement à plusieurs wilayas, l’appréciation "est laissée aux walis d’étendre les autorisations d'exercice à d'autres activités commerciales jugées nécessaires à la satisfaction des besoins essentiels de la population, tout en évitant, ainsi, tout risque de paralysie de l’activité économique du pays", conclut le communiqué.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire