dimanche 1 mars 2020

Lotfi Benbahmed, ministre délégué à l’industrie pharmaceutique : "la transparence inquiétait certaines personnes"

«Nous avons un logiciel mis à notre disposition par l’OMS depuis 4 ans mais qui n'a jamais été mis en place, parce que la transparence inquiétait certaines personnes», a déclaré, ce dimanche, le ministre délégué à l’industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed sur les ondes de la radio Chaine3. S’exprimant dans l’émission l’Invité de la rédaction, M. Benbahmed a expliqué que l’opacité qui régnait dans le marché du médicament arrangeait «les personnes à qui le pouvoir décisionnel permettait d’orienter le marché, au mépris de la protection de la santé publique et des intérêts de l’Etat algérien». S’engageant à agir dans la transparence, le ministre délégué a dévoilé son programme d’action qui repose sur 4 axes principaux. Cette politique pharmaceutique s’appuie sur « la disponibilité, la qualité, l’accessibilité et le développement économique», a indiqué l’invité de la Chaine 3  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire