lundi 16 mars 2020

Coronavirus: des dispositifs mobilisés et des plans prévus à tous les niveaux, rassure le ministre de la santé

Le risque de voir le scénario qui se déroule actuellement en Europe, où plus de 2.000  personnes affectées par le Coronavirus sont décédées au cours des dernières 24 heures, risquerait de se reproduite en Algérie au cas où les mesures d’urgence maximum arrêtées par les autorités ne sont pas respectées par les citoyens.   S’exprimant, lundi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le ministre de la santé et de la population, Abderrahmane Benbouzid, indique qu’avec un nombre « relativement réduit » de moyens, par rapport à l’Europe, les Algériens à travers des comportements exemplaires, contribueraient très certainement à permettre d'endiguer au maximum l’extension de ce virus. Afin de ne pas affoler outre mesure les citoyens, on essaye, dit-il, de diffuser un « discours apaisant », aux fins d’éviter la panique et de préserver la santé des citoyens.   Parmi les premières décisions visant à freiner la propagation de cette pandémie, le ministre a de nouveau mis en avant l’interdiction des regroupements de personnes provoquées, notamment, par des activités à caractère cultural et sportif, en particulier, le nécessaire confinement des sujets âgés ainsi que la garde des enfants à la maison. Pour le professeur Benbouzid, l’ensemble du pays « est en attente armée » contre les dangers potentiels que représente le coronavirus. « Nous avons, dit-il, mobilisé un ensemble de dispositifs et nous avons des plans à tous les niveaux » pour tenter d'y faire face. Coronavirus: des dispositifs mobilisés et des plans prévus à tous les niveaux, rassure le  ministre de la santé  Le risque de voir le scénario qui se déroule actuellement en Europe, où plus de 2.000  personnes affectées par le Coronavirus sont décédées au cours des dernières 24 heures, risque de se reproduite en Algérie, si des mesures d’urgence maximum arrêtées par les autorités ne sont pas respectées par les citoyens.   S’exprimant, lundi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le ministre de la santé et de la population, Abderrahmane Benbouzid, indique qu’avec un nombre « relativement réduit » de moyens, par rapport à l’Europe, les Algériens à travers des comportements exemplaires, contribueraient à endiguer au maximum l’extension de ce virus. Afin de ne pas affoler outre mesure les citoyens, on essaye, dit-il, de diffuser un « discours apaisant », aux fins d’éviter la panique et de préserver la santé des citoyens.   Parmi les premières décisions visant à freiner la propagation de cette maladie, le ministre a de nouveau mis en avant l’interdiction des regroupements de personnes, notamment lors des activités à caractère cultural et sportif, le nécessaire confinement des sujets âgés ainsi que la garde des enfants à la maison. Pour le professeur Benbouzid et  face à ce danger, l’ensemble du pays « est en attente armée » contre les dangers potentiels que représente le coronavirus. « Nous avons, dit-il, mobilisé un ensemble de dispositifs et nous avons des plans à tous les niveaux » pour y faire face. Celui-ci signale au passage la décision « salutaire » de stopper les dessertes de transport de voyageurs entre l’Algérie et le continent Européen, indiquant  que l’ensemble des cas d’infection dans le pays ont été transportés par des personnes malades venant notamment de France et d’Espagne.   L’intervenant signale, par ailleurs, que les services du ministère de la Santé suivent avec attention ce qui se déroule actuellement dans les pays Européens confrontés à cette calamité sanitaire, tout comme ils se tiennent informés en permanence, des nouvelles personnes infectées par la direction de l’Institut Pasteur « laquelle nous informe régulièrement sur le nombre des personnes affectés par le virus pour afin de nous permettre d'activer les moyens de riposte.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire