vendredi 21 février 2020

Une année de Hirak : un parcours militant singulier et salvateur pour l'Etat national

L’Algérie célèbre samedi l’an un du mouvement populaire décrit comme étant la plus grande et grandiose œuvre collective jamais réalisé par les Algériens unis revendiquant une nouvelle république autour des mêmes crédos et slogans scandés sans relache du les 52 vendredis depuis le 22 février.    Le mouvement populaire algérien pacifique appelé communément sous le label « Hirak » reste  inédit dans l’histoire moderne de l’humanité parce qu’aucun peuple n’a traversé autant de semaines, sans qu’aucune goutte de sang ne soit versée et sans sombrer dans la violence. Tarek Draoui revisite, pour la radio chaine 3, une année d’une chaude mobilisation pacifique et salvatrice de l’Etat nation qui continue à émerveiller la communauté internationale par sa persévérance, son pacifisme et son patriotisme.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire