lundi 3 février 2020

Situation de la filière électroménagère: la crise peut s’aggraver dans les jours à venir, selon le Pr Mohamed Cherif Benmihoub

La crise qui affecte les entreprises activant dans la filière électroménagère et électronique a pour origine lointaine «les années de mauvaise gestion et d’absence de stratégie industrielle», a déclaré, ce lundi, Mohamed Cherif Benmihoub, analyste et professeur d’économie. S’exprimant dans l’émission L’Invité de la rédaction de la radio Chaine 3, M. Benmihoub explique que si les effets de cette «crise» apparaissent maintenant, cette situation est prévue depuis au moins depuis 2014. «Depuis 2014, la situation a commencé à se dégrader, seulement on n’avait pas pris des dispositions pour stopper la crise», déplore-t-il avant de mettre en garde sur risque d’aggravation de la crise dans les jours à venir.   L’invité de la rédaction n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour critiquer les mesures du gouvernement qui a décidé de réduire les dépenses des devises par la restriction des importations. Selon lui, la note de l’ABEF, est une mesure de «la petite semaine» et une décision «irréfléchie».


Aucun commentaire:

Publier un commentaire