dimanche 16 février 2020

La rencontre gouvernement-walis s'ouvre à Alger sous le signe "Pour une Algérie nouvelle"

La rencontre gouvernement-walis sous le signe "Pour une Algérie nouvelle" s'ouvre dimanche au Palais des Nations à Alger, en présence du Premier ministre, des membres de l'exécutif, de cadres centraux et locaux, d'élus et de partenaires économiques, avec pour ordre du jour l'analyse et l'explication du Plan d'action du gouvernement et ses mécanismes de mise en œuvre, dans le cadre du nouvel esprit de gouvernance à mettre en place. Les quelques 1.100 participants devant prendre part à cette rencontre, dont les travaux se dérouleront sur deux jours sous les formats de communications, débats et ateliers interactifs, se pencheront également sur la concrétisation de manière "effective, intégrée et participative" de l'ensemble des actions de développement pour lesquelles s'est engagé le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et qui sont contenus dans le Plan d'action du gouvernement. La rencontre axera sur une approche de "développement durable harmonieux" et sur une "démarche performante de développement, génératrice de richesses et favorable à la mise en réseau des initiatives innovantes des différents acteurs tant sur le plan régional que local". Les points au programme de cette réunion porteront sur "l'amélioration continue du cadre de vie citoyen à travers une démarche de planification des systèmes de développement local, la gestion rationnelle du foncier économique, la mise en place d'une gouvernance urbaine axée sur la gestion moderne des nouvelles villes et la gestion de la problématique routière dans le cadre d'une stratégie multisectorielle intégrée, dont la finalité englobe les leviers de réduction des accidents de circulation". Les participants aborderont, en outre, "le désenclavement des zones frontalières et de montagne, la digitalisation des services publics locaux, le développement durable, la décentralisation, la délégation des services, l'accompagnement des startups et l’intercommunalité". Les objectifs assignés à la rencontre gouvernement-walis consistent à "rompre avec la pratique des plans de développement locaux synonyme de programmes de financement, placer la qualité de vie du citoyen, l'équité et la réduction des inégalités au centre d'intérêt de la nouvelle vision de développement local, le développement de l'offre du foncier, une gestion transparente, équitable et rationnelle du foncier économique ainsi qu'une gestion libérée des contraintes juridiques, organisationnelles et des pesanteurs bureaucratiques". Les autres objectifs consistent en "la maitrise du phénomène de la saturation urbaine, l'amélioration de l'attractivité des wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux, la réactivation des leviers de développement dans les zones de montagnes et frontalières et la généralisation de la numérisation des prestations des services publics". La rencontre devra déboucher sur une série de recommandations opérationnelles, susceptibles de "transformer la vision des pouvoirs publics en actions concrètes de développement dans tous les secteurs". Lors de ses réponses jeudi aux questions et observations des membres de l'Assemblée populaire nationale, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a indiqué que la réunion gouvernement-walis définira les priorités, traduira les mesures et fixera "avec précision" les délais d'exécution du Plan d'action du gouvernement, y compris la mise en œuvre d'un "plan d'urgence pour pallier les inégalités en matière de développement local, notamment dans les régions du Sud, les zones montagneuses et rurales et les banlieues".


Aucun commentaire:

Publier un commentaire