mercredi 12 février 2020

LA CIPA évoque une «année blanche» et appelle à un moratoire pour aider les entreprises

La Confédération interprofessionnelle des producteurs et industriels Algériens tire la sonnette d’alarme et évoque une «année blanche» pour les patrons algériens. Son président Abdelwahab Ziani a appelé à la tenue d’un moratoire pour venir en aide aux entreprises en difficultés.    S’exprimant, ce mercredi dans l’émission L’Invité de la rédaction de la radio Chaine 3, M. Ziani a estimé que l’année 2019 a fait perdre aux industriel l’équivalent de 5 ans de rentabilité.  «Pour être concret, il faut un moratoire pour les entreprises qui ont un lourd investissement et qui n’arrivent pas à rembourser leurs crédits et à reprendre leur marché». L’Invité de la Chaine 3 a appelé à rétablir la confiance entre patrons et gouvernants et œuvré ensemble à redresser l’économie nationale.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire