dimanche 16 février 2020

Badminton - Championnat d’Afrique : médaille d’or pour le duo Medel-Mammeri

La paire Youcef Sabri Medel - Mammeri Koceila est montée sur la plus haute marche du podium du championnat d’Afrique 2020. Le duo algérien s’est offert le titre continental en battant son homologue mauricien (2-1) en finale du double homme, ce dimanche au Caire (Egypte). Elle est belle cette seconde médaille d’or algérienne dans ces joutes. Après le vermeil déroché dans l’épreuve par équipes masculines, les badistes algériens ont confirmé cette performance dans le double homme. Cette nouvelle opposition algéro-mauricienne s’est disputée sur un air de revanche pour les Mauriciens, Georges Julien Paul et Aatish Lubah. Battus par le même tandem algérien dans l’épreuve par équipes, Paul et Lubah ont essayé de se racheter mais la réussite a été du côté de la sélection nationale. Toutefois, il fallait avoir des nerfs d’acier pour aller chercher cette deuxième breloque dorée. Effectivement, cette finale a été très disputée dans son ensemble, et notamment lors du dernier set. Les Algériens ont laissé filer le premier set (19-21) avant de rattraper tout de suite après en égalisant à une manche partout (21-14). Tout s’est joué donc lors du troisième et ultime set durant lequel Medel et Mammeri ont joué avec le feu avant de laisser éclater leur joie (24-22). Grâce à ce succès, l'Algérie conserce son titre africain et se rapproche des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Un peu plus tôt dans l’après-midi, le double mixte algérien n’a pas eu autant de succès. Le couple Mammeri Koceila - Linda Mazri s’est incliné en finale par la paire égyptienne composée de Adham Elgamal et de Doha Hany. Après une semaine de compétition dans la capitale égyptienne, l’Algérie boucle sa participation avec quatre médailles dans son escarcelle (2 or, 2 argent). Outre l’or et l’argent du double (homme et mixte), la sélection nationale a glané l’or par équipe messieurs et l’argent dans la même épreuve chez les féminines. Cependant, les Algériens vont regagner le pays avec un goût d’inachevé, car s’ils ont brillé en double et par équipes, les coéquipiers de Mammeri ont néanmoins fait chou blanc dans les épreuves individuelles. Mohamed Kermia - Radio Algérie Multimédia


Aucun commentaire:

Publier un commentaire