jeudi 23 janvier 2020

Révision de la Constitution: le Président Tebboune affirme la poursuite des concertations avec les personnalités

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé, mercredi, que les concertations qu'il mène avec des personnalités nationales et partisanes "se poursuivront", soulignant que la date de leur clôture "n'est pas fixée". Lors d'une entrevue avec des responsables de médias nationaux publics et privés, le Président Tebboune a déclaré que les rencontres avec des personnalités nationales et partisanes "se poursuivront et la date de leur clôture n'est pas fixée", ajoutant que ces concertations "sont menées avec des personnes expérimentées et des personnalités auparavant exclues et ce pour prendre leurs avis concernant la méthodologie à suivre et les problèmes dont souffre le pays". Le Président de la République a précisé que les avis de ces personnalités "peuvent être pris en compte dans l'élaboration du texte final de la Constitution", tout en insistant sur la contribution d'autres personnalités. La Constitution qui est un document qui concerne l'ensemble de la société, ne peut cependant être confectionné par les masses, mais par des spécialistes dans le droit constitutionnel et il y a un comité technique qui élaborera toutes les propositions à ce sujet", a-t-il dit. M. Tebboune a souligné que "la révision de la constitution est impérative pour éviter au pays le spectre de toute crise à l'avenir et en vue d'éclaircir les choses et de trancher sur toutes les crise et les agitations dont vit le pays". "Il était de mon devoir de rencontrer ces personnalités, de briser la glace entre les algériens et de prêter écoute aux personnes ayant une expérience dans la gestion des affaires de l'Etat, désormais de simples citoyens", a déclaré M. Tebboune qui a adressé, par la même occasion, ses remerciements à toutes les personnes avec lesquelles il s'est entretenu. Les rencontres avec ces personnalités m'ont été très bénéfiques", a-t-il dit. Le Président Tebboune s'est dit prêt à rencontrer l'ancien président de la République, Liamine Zéroual, "au siège de la Présidence ou au niveau de sa résidence", ajoutant que "des conditions particulières ont empêché cette rencontre". Tout en qualifiant M. Zéroual d"'algérien intègre", M. Tebboune a fait savoir que "l'ancien président encourage sa méthode de travail", et que "toute rencontre avec lui sera bénéfique". Le Président Tebboune a annoncé que d'"autres rencontres seront organisées mensuellement, voire chaque mois et demi, et sans obstacle aucun avec la presse afin d'éclairer l'opinion publique et recueillir les faits du premier responsable de l'Etat".


Aucun commentaire:

Publier un commentaire