dimanche 5 janvier 2020

Reprise du procès de corruption dans l’automobile au tribunal de Sidi M'hamed à Alger

Le procès de la corruption dans la filière automobile a repris, dimanche, au tribunal de Sidi M’hamed à Alger. Parmi ceux qui ont été appelés à la barre figurent le PDG du Groupe automobile Mazouz, Amed Mazouz et son associé Fares Sellal, fils de l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal.     Ahmed Mazouz est accusé de passe-droits et d’avoir bénéficié d’avantages indus dans le cadre de ses activités liées au montage automobile. Les anciens Premier-ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, l’ancien ministre de l’Industrie Youcef Yousfi ont été entendus dans cette affaire. L’ex ministre de l’Industrie Youcef Yousfi est particulièrement mis en cause par un témoin, rapporte Mohamed Saim, qui a couvert le procès pour la chaine 3 de la radio publique.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire