jeudi 23 janvier 2020

Djerad : Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour résoudre les difficultés récurrentes du citoyen

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a rappelé le souci du gouvernement de "ne ménager aucun effort" dans la recherche des solutions aux difficultés "récurrentes" auxquelles fait face le citoyen algérien, a indiqué jeudi un communiqué des services du Premier ministre. M. Djerad intervenait mercredi lors d'une réunion du gouvernement pour poursuivre l’examen des bilans et des perspectives de relance et de développement des différents secteurs d’activité, dans le cadre de l’élaboration du Plan d’action du gouvernement. Pour M. Djerad, cet objectif (la recherche des solutions aux difficultés récurrentes) "doit prévaloir dans la détermination des priorités" concernant les actions à mener, d’une part et, d’autre part, dans la mise en place de mesures de rationalisation de la dépense publique et ce, dans chaque secteur d’activité. Le ministre des Finances a présenté une communication portant sur les grandes lignes ainsi que sur les perspectives d’évolution de la situation financière du pays. Un état des lieux rendu nécessaire pour une "meilleure visibilité" de l’environnement socioéconomique dans son ensemble en tenant compte de la conjoncture mondiale et des impératifs liés à la préservation des grands équilibres financiers internes et externes du pays. L’exposé a permis de fournir les indicateurs devant être intégrés dans les approches globales et sectorielles pour l’élaboration du plan d’action du gouvernement. Les membres du gouvernement a ensuite écouté une communication du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique portant sur l’état d’avancement des travaux du groupe de travail chargé de la rédaction du projet de Plan d’action du gouvernement. Etabli sur une recommandation du Premier ministre à l’issue de la réunion du gouvernement du mercredi 15 janvier 2020, le rapport d’étape constitue un élément "important" dans l’organisation de ces travaux en ce qu’il permet de procéder aux cadrages requis. Ainsi, et au terme de l’exposé présenté, les membres du gouvernement ont été instruits à l’effet d’opérer les "ajustements nécessaires" dans la formulation de leurs approches respectives, en tenant compte des observations et orientations émises par le Président de la République lors de la précédente réunion du Conseil des ministres. Abordant les états des lieux ainsi que les stratégies sectorielles, les membres du gouvernement ont ensuite entendu cinq communications présentant les grandes lignes des diagnostics établis en prévision de leur présentation, pour validation, à l’occasion de la tenue de la prochaine réunion du Conseil des ministres. Les exposés ont concerné, respectivement, les secteurs de l’énergie, de l’environnement, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.    


Aucun commentaire:

Publier un commentaire