mercredi 3 juin 2020

Al Gharafa propose 8 millions d'euros pour Feghouli

Le club turc de Galatasaray aurait reçu une offre de 8 millions d'euros de la direction du club qatari d’Al Gharafa pour s’attacher les services de l’international algérien Sofiane Feghouli, ont rapporté mercredi des médias locaux. Le club stambouliote avait affiché sa disposition à se séparer du milieu de terrain algérien et ses dirigeants veulent récupérer du transfert de Feghouli la somme de 10 millions d’euros. Selon le site turc spécialisé Sporx, les responsables qataris auraient mis le paquet dans ce dossier. Un transfert qui serait unique, le plus gros jamais effectué par le club qatari. En effet, l'opération la plus onéreuse effectuée par Al Gharafa est celle du buteur argentin Lisandro Lopez qui avait coûté 7,2 millions d’euros au club qatari. La presse turque a évoqué aussi au cours des derniers jours l’intérêt de clubs saoudiens pour les services de Feghouli.  


Handball : la 36e Coupe d’Afrique des clubs sera réattribuée à l'Algérie en 2021

La 36e Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe, prévue en 2020 mais annulée par la Confédération africaine de handball (CAHB) en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19), sera réattribuée à l'Algérie l'année prochaine, a-t-on appris mardi du président de la Fédération algérienne de la discipline (FAHB), Habib Labane. "Effectivement, la CAHB a mentionné que le tournoi d'Alger a été annulé pour cette année. Toutefois, il réapparaîtra dans le programme de 2021 et se déroulera en Algérie comme prévu initialement", a assuré le patron de la FAHB à l'APS. Selon les explications de Labane, la CAHB n'a arrêté pour 2021 que la date du 24e Championnat d’Afrique des nations (dames), prévu au Cameroun du 11 au 20 juin, alors qu’il devait se dérouler du 29 novembre au 9 décembre 2020. "Pour les autres tournois de 2021, dont la Coupe d’Afrique des clubs à Alger, leurs dates seront connues prochainement, en fonction du calendrier de la Fédération internationale", a-t-il expliqué. La 36e Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe devait se jouer en Algérie du 29 mars au 9 avril 2020 mais a été reportée une première fois en raison de la pandémie de coronavirus, avant d'être annulée par la CAHB. L'instance continentale, qui a établi un nouveau calendrier de ses compétitions, a reporté par ailleurs à une date ultérieure la 27e Supercoupe d’Afrique des clubs (messieurs et dames) programmée à Alger. Le match de la Supercoupe d'Afrique des clubs messieurs, dont le vainqueur représentera l'Afrique à la prochaine édition du "Super Globe" (Coupe du monde des clubs) en Arabie Saoudite, devait opposer le club égyptien du Zamalek et son homologue tunisien de l'ES Sahel.


lundi 1 juin 2020

Espagne: reprise du foot avec le derby de Séville, fin de la saison le 19 juillet

Le Championnat d'Espagne, suspendu depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus, reprendra le 11 juin avec le derby de Séville, et se terminera le 19 juillet, a annoncé dimanche la LaLiga, la Ligue espagnole de football. La 28e journée débutera le jeudi 11 juin à 22h00 (20h00 GMT) avec le duel entre le Séville FC et le Betis. Le leader, le FC Barcelone, se rendra le samedi 13 juin à Majorque, tandis que le lendemain, son premier poursuivant et grand rival, le Real Madrid, recevra Eibar. La 29e journée débutera dès le 15 juin et prendra fin le 18 juin, avec la réception de Leganés pour le Barça le 16 juin et de Valence pour le Real deux jours plus tard. Seuls les programmes complets des 28e et 29e journées ont été dévoilés par la LaLiga qui a programmé deux journées par semaine jusqu'au terme de la saison fixée au 19 juillet. "Nous voulons que la prochaine saison débute le 12 septembre", a confirmé Javier Tebas, le patron de LaLiga, sur la chaîne de télévision Vamos de Movistar. "Nous avons conçu le calendrier pour donner à chaque équipe au moins 72 heures de repos entre deux matches (...) Nous actualiserons le calendrier deux journées à la fois pour tenir compte des prévisions météorologiques, qui sont connues une quinzaine de jours à l'avance", a-t-il précisé.


dimanche 31 mai 2020

Communiqué du Conseil des ministres (Texte intégral)

Le Conseil des ministres a tenu dimanche sa réunion périodique par visioconférence, présidée par M.Abdelmadjid Tebboune, Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. En voici la traduction APS du texte intégral: "Le Conseil des ministres a tenu dimanche 31 mai 2020 sa réunion périodique par visioconférence, présidée par M.Abdelmadjid Tebboune, président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. Le Conseil des ministres a entamé ses travaux par l’audition de l’exposé du Premier ministre sur l’action gouvernementale au cours des dernières semaines. Il a ensuite examiné et approuvé l’exposé présenté par le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit sur l’avant-projet de loi portant institution de la Journée nationale de la mémoire le 8 mai, en application de la décision du président de la République à l’occasion de la commémoration du 75e anniversaire des massacres du 8 mai 1945. Dans son intervention subséquente, le président de la République s’est incliné à la mémoire des martyrs de la glorieuses Guerre de libération nationale et de la Résistance populaire depuis l’occupation coloniale de notre pays, soulignant que l’intérêt accordé à la mémoire nationale sous tous ses aspects n’était pas motivé par des considérations conjoncturelles mais qu'il s'agissait d'un devoir national sacré ne tolérant aucun marchandage et qui restera en tête des préoccupations de l’Etat afin d’immuniser la personnalité nationale, par fidélité aux martyrs de la glorieuse Révolution de Novembre et aux moudjahidine. Les Algériens sont en droit d’avoir une Journée nationale de la mémoire, a dit le Président, soutenant que notre histoire et notre fierté nationale ne sauraient faire l'objet d'aucun marchandage. Soulignant que l’amour de la patrie, l'attachement à la Déclaration du 1er Novembre et la vénération des martyrs constituent le dénominateur commun entre les Algériens, il a appelé à hisser le drapeau national au fronton de toutes les maison lors des occasions historiques. Ainsi, le Président a instruit le ministre de la Communication à l'effet d'accélérer les procédures nécessaires au lancement d'une chaîne de télévision de haut niveau et de renommée internationale, consacrée à la mémoire nationale. Il a salué à cette occasion tous les pays frères et amis qui ont apporté aide et assistance à la glorieuse révolution armée, citant, notamment en Europe l'Allemagne fédérale et les citoyens français qui se sont soulevés contre la politique coloniale de leurs gouvernements et sont morts pour cette cause ou ont été torturés par les tortionnaires du colonisateur. A ce titre, M .Tebboune a instruit le ministre des Moudjahidines et des Ayants-droit d'accorder davantage d'intérêt à tous ceux qui ont aidé l'Algérie dans sa révolution armée et de rétablir des liens directs avec eux. Le ministre de l’Industrie et des mines a présenté un exposé sur les phases de parachèvement du plan de relance de l’industrie nationale sur des bases solides durant la crise du Covid-19 et après le déconfinement. Un exposé axé sur la révision des textes juridiques et réglementaires régissant le secteur de l’industrie et l’investissement de façon à ouvrir la voie à un véritable investissement devant être régi par des textes transparents et efficaces incitatifs pour les acteurs nationaux et étrangers. Une démarche qui favorise la création d’une valeur ajoutée pérenne à la faveur d'une exploitation rationnelle des ressources du pays. Le dossier du secteur public marchand constitue aussi la cheville ouvrière de la stratégie du Gouvernement, l'assainissement et la relance du secteur public dans les plus brefs délais ayant pour objectif de réaliser la complémentarité avec le secteur privé caractérisé par la souplesse des lois et une liquidité financière. Le système législatif régissant le secteur privé national et étranger sera consolidé pour ériger celui-ci en socle de l’économie nationale, tout en mettant l'accent sur l’impératif de se concentrer sur la compatibilité des partenariats et investissements étrangers actuellement existants avec l’intérêt économique du pays. Intervenant à ce propos, le président de la République a rappelé que l’objectif de la relance économique était de réduire la facture des importations et de répondre aux besoins du marché national. Mettant l’accent sur le nécessaire développement du secteur industriel afin d’en finir avec les pratiques immorales connues, le Président Tebboune a instruit le ministre de l’Industrie d’élaborer un projet de loi cadre pour l’orientation industrielle, insistant sur le recensement des richesses minières nationales en collaboration avec des compétences nationales et étrangères. Le président de la République a souligné l’urgence d'accélérer l'assainissement du foncier industriel à travers la création d’agences appropriées pour la gestion du foncier dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture et de l’urbanisme, interdisant par la même l’importation de véhicules polluants. Il a, en outre, enjoint au ministre de l’Industrie d’élaborer un programme urgent à exécution immédiate pour poursuivre la production et s’adapter avec les lois en cours en attendant la promulgation de nouvelles lois. Aussi, a-t-il instruit le ministre de l’Industrie et des Mines et celui de l’Intérieur et des Collectivités locales d’accorder davantage d’intérêt aux zones d’activités communales afin de promouvoir la création des postes d’emploi. Il a chargé également le ministre de l’Industrie et celui du Commerce d’élaborer en urgence, en coordination avec la Chambre algérienne du Commerce et de l’Industrie (CACI) et les chambres régionales sous l’égide du Premier ministre, une étude sur la situation des artisans et des petits commerçants impactés par la pandémie Covid-19 en proposant des mécanismes d’aide. Le président de la République a également ordonné la prolongation de la mesure portant remise de l'allocation de 10.000 DA au profit des personnes impactées recensées, et ce jusqu'à la levée du confinement sanitaire, donnant, à cet égard, des instructions pour maintenir la liste ouverte afin de permettre aux retardataires de s'y inscrire. De son côté, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a présenté un exposé qui a fait état d'une stabilité de la situation sanitaire dans le pays ayant permis une reprises les activités sanitaires au niveau des hôpitaux, y compris les interventions chirurgicales non urgentes et l'enregistrement d'indicateurs positifs à la faveur de l'activation et du renforcement des mesures sanitaires, dont le protocole de traitement adopté depuis le 23 mars dernier, lequel a prouvé son efficacité avec le rétablissement de 98,2% des patients atteints sur un total de plus de 16.000 cas traités. Le ministre a également précisé que l'augmentation du nombre de laboratoires de diagnostic virologique, passé de 1 à 26 laboratoires accrédités, la disponibilité des kits de dépistage en quantité suffisante ainsi que l'intensification des enquêtes épidémiologiques ciblées avaient contribué à la détection de davantage de cas d'infections au cours du dernier mois, soulignant que le stock actuel en moyens de protection, de prévention et de traitement reste suffisant. Il a en outre salué la contribution de l'Armée nationale populaire (ANP) à la lutte contre la pandémie à travers la mobilisation de tous ses moyens afin de répondre aux besoins du secteur de la santé. Dans son intervention, le président de la République s'est dit satisfait quant à l'amélioration progressive relevée en matière de lutte contre la propagation de la pandémie de Coronavirus, mettant l'accent sur l'impératif respect des mesures préventives , notamment le port des masques de protection et le respect de la distanciation physique. Louant les sacrifices des personnels de la santé, tous corps confondus, le président de la République a fait part de son admiration personnelle pour eux et la reconnaissance de la nation pour leurs sacrifices, soulignant qu'ils représentent le symbole du sacrifice et que l'Algérie en est fière et ne les oubliera jamais. Le président de la République a en outre appelé les citoyens à la nécessité de persévérer dans le respect des mesures de prévention en vue de soutenir les résultats obtenus, exhortant les walis des wilayas où le déconfinement total a été décidé de suivre de près la situation et de veiller au respect de ces mesures, notamment l'interdiction des rassemblements, des fêtes et de mariages. Par la suite, le Conseil des ministres a pris les décisions suivantes : La levée progressive du confinement dans le secteur du bâtiment et des travaux publics suivant un plan étudié par le Premier ministère en collaboration avec le ministère de la Santé et le Comité scientifique. Examen avec les partenaires sociaux de la formule idoine pour la levée progressive du confinement pour certains métiers et activités commerciales à moindres risques de propagation du coronavirus outre les activités ayant un impact direct sur la vie du citoyen après un long arrêt. Examen des possibilités d’aide aux petits commerçants impacté, y compris leur éventuelle exonération partielle des impôts. A ce sujet, le Conseil des ministres a examiné et approuvé un exposé présenté par le ministre délégué auprès du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière chargé de l’Industrie pharmaceutique sur la situation actuelle de la production pharmaceutique et le plan proposé aux fins de son développement afin de contribuer à la diversification économique et s’orienter vers l’exportation, ce qui permettra au citoyen de s’approvisionner en médicaments grâce à la facilitation et à l’élargissement de la couverture de la protection sociale et de l’intensification du réseau régional de distribution. Le plan d’action a pour objectif de booster l’industrie pharmaceutique pour qu’elle soit génératrice de richesse, garantisse les soins à tous les citoyens et citoyennes, d'autant que la production nationale en médicaments couvre 51% des besoins du marché estimé à quelque quatre (04) milliards de dollars et que près de 2.200 produits pharmaceutiques sont fabriqués localement. Dans son intervention, le Président de la République a rappelé que l’objectif de la création d’un ministère chargé de l’Industrie pharmaceutique consiste à couvrir, autant que possible, les besoins nationaux en médicaments et s’orienter vers l’exportation destinée notamment au marché africain, appelant à ouvrir les portes du partenariat pour la production des médicaments avec certains pays pionniers dans ce domaine. Aussi a-t-il ordonné, d’appuyer l’entreprise publique Saïdal pour qu’elle retrouve sa place dans la production pharmaceutique de manière à réduire la facture des importations. Il a demandé au ministre de la Communication de faire connaitre les efforts consentis dans le domaine de la production des médicaments et du matériel médical en Algérie. Le Conseil a adopté, ensuite, cinq (05) projets de décrets présidentiels présentés par le ministre des Affaires étrangères portant ratification des conventions avec: La République de Bosnie-Herzégovine: il s'agit de trois conventions signées en Algérie le 20 septembre 2011 portant sur la coopération judiciaire dans les domaines pénal, civil, commercial et en terme d'extradition des criminels. Avec le royaume des Pays-Bas: il s'agit d'une convention et d'un protocole signés en Algérie le 09 mai 2018 qui concernent la non double imposition sur le revenu et le capital ainsi que l'interdiction de l'évasion fiscale. La dernière convention dont le projet de décret a été soumis pour ratification était l'accord cadre portant création de l'Alliance solaire internationale (ASI) signé à New Delhi (Inde) le 07 mars 2018. Avant la fin de la réunion, le Conseil a approuvé nombre de décisions individuelles. Le Président de la République a instruit les ministres concernés, sous la supervision du Premier ministre de procéder à un recensement détaillé, à travers les walis, des agriculteurs en attente d'un branchement au réseau électrique ainsi que des usines clé en main qui attendent le raccordement à électricité depuis plus d'une année, dans l'objectif de libérer les potentialités agricoles et industrielles. Il a ordonné également le raccordement immédiat avant fin juin, affirmant que l'intérêt accordé à ces dossiers n'est pas moins important que celui voué aux zones d'ombre. Le Président de la République a décidé, à cette occasion, de décerner la médaille de l'ordre du mérite national au rang de "Achir" à titre posthume à la défunte Aicha Barki, présidente de l'Association "Iqra" d'alphabétisation en reconnaissance à son apport important dans la bataille menée contre l'analphabétisme notamment chez les femmes dans les régions rurales et dans les villes intérieures. Il a également ordonné de conférer à l'association "Iqra" le statut de "association d’ utilité publique". Dans ce contexte, le Président Tebboune a ordonné l'élaboration d'une liste nominative des associations éligibles à ce statut, en reconnaissance à leurs contributions pour la société au niveau national, particulièrement celles ayant joué un rôle important durant la crise sanitaire en terme de collecte et de distribution des dons en faveur des citoyens lésés, renforçant ainsi les valeurs de solidarité entre les enfants du peuple et aidant l'Etat à lutter contre la Covid-19. Avant la levée de la séance, le Conseil des ministres a décidé de reporter ,pour complément d'étude, la présentation au prochain conseil des exposés du ministère de la Micro entreprise, des startup et de l'économie de la connaissance et des ministères délégués placés sous sa tutelle, outre le ministère de l'Agriculture et du développement rural".


Meridja : "Le ministre est disponible à promouvoir le sport algérien avec le COA"

Le président par intérim du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mohamed Meridja, a relevé dimanche la disponibilité et la volonté affichées par le ministre de la Jeunesse et des Sports et son département, à promouvoir le sport algérien, en partenariat avec le COA. Une rencontre a réuni jeudi le ministre Sid Ali Khaldi et le président par intérim du COA. Les deux hommes ont débattu de plusieurs sujets, dont la promotion d’une relation de coopération dans un "climat serein" avec un objectif commun, celui de "développer davantage le sport algérien et redorer son blason au niveau international", a indiqué Mohamed Meridja dans une déclaration à l’APS. "On a eu une discussion ouverte et franche sur tout ce qui touche le domaine sportif. On a passé en revue les différents aspects pouvant toucher le monde du sport. On aura des projets communs sur plusieurs thèmes inscrits dans l’intérêt du mouvement sportif algérien", a souligné Mohamed Meridja. L’apport des représentants algériens dans les instances sportives internationales a été l’un des importants sujets abordés lors de la rencontre. Cet apport pour le sport algérien a été de tout temps estimé "en-deçà des attentes", pour de multiples raisons. "Le ministre a soulevé le sujet, estimant qu’ils (les représentants, ndlr) doivent avoir un rôle prépondérant dans le développement du sport algérien. Il a réitéré sa disponibilité à apporter son aide et son soutien à ces personnalités sportives pour leur permettre d’aider le sport algérien à aller de l’avant", a souligné le président par intérim du COA. Afin d’offrir le cadre adéquat pour un travail de qualité, "des contacts sont en cours avec tous les représentants algériens dans les instances sportives internationales pour les réunir le plus tôt possible autour d'une table et discuter des différents sujets qui les tracassent et les empêchent de mener à bien leur mission", selon la même source. Il y aurait même une idée de les regrouper, dans la durée, en association qui pourrait être un espace réglementaire d'échange d’idées et de projets, avec l’aide et le soutien de la tutelle. La préparation des prochaines échéances sportives internationales, dont les Jeux méditerranéens (JM) d’Oran-2022 et les Jeux olympiques (JO) de Tokyo en 2021, a été aussi abordée par les deux responsables. "Le Comité olympique et sportif algérien, en tant qu'entité du sport national, doit jouer son rôle lors de la préparation des JM-2022. Il va aider le comité d’organisation et apporter son savoir-faire dans le domaine, dans le seul objectif de réussir le rendez-vous et confirmer le choix de l’Algérie pour abriter cet évènement", a indiqué Mohamed Meridja, concluant que la rencontre avec le ministre, qualifiée de "très constructive", va permettre de "travailler ensemble dans la clarté pour faire avancer les projets en chantier". APS  


samedi 30 mai 2020

Mahrez : Manchester City a tout pour gagner la Ligue des champions

L'international algérien Riyad Mahrez a estimé que son club, Manchester City, toujours en lice en Ligue des champions avant son interruption au stade des 8es de finale à cause de la pandémie de Covid-19, avait tout ce qu'il faut pour remporter la prestigieuse compétition cette saison. Dans une déclaration publié sur le site officiel du club, Mahrez a affirmé : "je pense que c'est le bon moment pour s'adjuger la Ligue des champions, nous avons l'équipe, nous avons l'entraîneur, nous avons tout, donc c'est un bon moment, je ne sais pas si nous sommes les meilleurs, mais nous sommes assez bons pour la gagner, la Ligue des champions est difficile, tout le monde veut la gagner, donc ce sera une grande bataille". Se décrivant comme un "compétiteur'', le joueur algérien de 29 ans veut gagner "quelque chose chaque année" avec City et, après avoir ajouté la Coupe de la Ligue à son palmarès cette saison, vise désormais la prestigieuse Ligue des champions, jamais remportée par les "Citizens". Vainqueurs au match aller au Santiago-Bernabeu contre le Real Madrid (1-2), les Anglais sont en ballotage favorable pour passer en quarts de finale de la Ligue des champions dont la suite du calendrier n'est pas encore fixée par l'instance européenne. Le capitaine des "Verts", de retour à l'entraînement collectif après s'être entraîné seul à la maison pendant plus de deux mois à cause du coronavirus, attend avec impatience le retour de la Premier League en juin prochain avec le match en retard contre Arsenal. "Cela a été un peu long sans football, mais nous nous sommes adaptés et maintenant nous sommes de retour, donc c'est bien, je suis tout excité, c'était bon de revoir mes coéquipiers et les entraîneurs", a-t-il indiqué. City a maintenant deux semaines et demie pour se préparer au match contre Arsenal, qui sera la première rencontre depuis la défaite 2-0 dans le derby contre Manchester United le 8 mars. Manchester City occupait la deuxième place loin derrière le leader incontesté Liverpool avant la suspension du championnat en mars dernier à cause du Covid-19.


vendredi 29 mai 2020

Le MJS et le COA décidés à travailler dans un "climat de sérénité"

La préparation des prochaines échéances sportives internationales et la "promotion" d'une relation de coopération dans un "climat de sérénité", ont été les principaux sujets abordés lors d'une rencontre entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, et le président par intérim du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mohamed Meridja. "L'audience a été l'occasion de procéder à un échange de vues sur les questions sportives, notamment, la préparation des prochaines échéances sportives internationales, au premier rang desquelles, les Jeux olympiques de Tokyo (Japon) en 2021 et les Jeux méditerranéens d'Oran en 2022", a indiqué un communiqué du MJS. Cette rencontre a également constitué une "opportunité" pour réaffirmer la volonté commune du MJS et du COA, d'œuvrer désormais à "la promotion d'une relation de coopération et de complémentarité dans un climat de sérénité, dans l'intérêt suprême et exclusif du sport national", ajoute la même source. Le bureau exécutif du Comité olympique et sportif algérien (COA), réuni le 12 mai dernier, avait entériné la démission du président Mustapha Berraf et désigné son 1er vice-président, Mohamed Meridja, à la tête de l'instance à titre intérimaire. APS


Affaire d'enregistrement sonore : les présidents de l'USB et du CABBA convoqués

Le président de l'US Biskra Abdallah Benaissa et le président du CABB Arreridj Anis Benhamadi, ont été convoqués pour être auditionnés par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, ce dimanche, dans le cadre de l’affaire de l’enregistrement sonore lié au marchandage de matchs, la LFP a annoncé jeudi soir sur son site officiel, que la décision de convoquer les deux dirigeants a été prise après l'audition jeudi du manager de joueurs Nassim Saâdaoui, ce dernier a plaidé son innocence dans l'affaire de marchandage de matchs qui l'aurait impliqué, via un enregistrement sonore, avec le directeur général de l'ES Sétif Fahd Halfaya, tout en insistant que le sonore en question "n'est pas un faux", contrairement aux propos du dirigeant sétifien, qui a insisté que le sonore est "un faux". La LFP a indiqué dans un communiqué : "après l’audition Saâdaoui Nassim intermédiaire FAF jeudi matin, la commission de discipline a décidé de laisser le dossier disciplinaire ouvert pour complément d'information ", tout en soulignant que " Halfaya Fahd et Saâdaoui Nassim sont convoqués devant la commission de discipline ce lundi à 11h00". Cette affaire a fait réagir le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) qui a déposé une plainte contre X, alors que la Fédération algérienne de football (FAF) a indiqué dans un communiqué qu'elle s'était saisie du dossier, tout en dénonçant avec vigueur ces "pratiques condamnables".


Championnat d'Algérie de football: Medouar sceptique sur une éventuelle reprise

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, s’est montré, vendredi, sceptique quant à une éventuelle reprise de la Ligue 1, suspendue depuis mi-mars en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Sur les ondes de la Chaine I de la radio nationale, Medouar a indiqué : "personnellement, je pense que nous ne pouvons pas reprendre la compétition, il sera très difficile aux clubs de respecter les mesures de prévention et le protocole sanitaire, soulignant : "nous n'avons pas les moyens des pays européens pour rejouer au football, des centaines de millions d'euros ont été déboursés en Europe pour reprendre, et la santé du citoyen doit primer avant toute autre chose". Pour discuter d'une éventuelle reprise du championnat, suspendu depuis mi-mars, une réunion s'est tenue il y'a quelques semaines au siège du ministère de la Jeunesse et des Sport (MJS), en présence d’un représentant de la FAF, et du président de la Ligue de football professionnel (LPF) Abdelkrim Medouar, ainsi que d’un représentant du Centre national de la médecine du Sport (CNMS). Aucune décision n’a été prise sur un possible reprise du championnat, et tous les intervenants étaient unanimes à dire que tout sera tiré au clair après le déconfinement. En raison de la crise sanitaire qui prévaut depuis mars dernier, le gouvernement a prolongé jeudi le confinement jusqu’au 13 juin prochain. " Comme je l’ai déjà indiqué auparavant, la décision de reprendre ou non relève exclusivement des autorités représentées, essentiellement par le MJS et le ministère de la santé, et nous ne devons négliger aucun détail dans ce genre d’affaire sensible, le football n’est qu’un sport", a-t-il ajouté. Avant d’enchaîner : " Si le confinement est levé après le 13 juin, il sera possible d’évoquer les prochaines étapes, mais actuellement ce n’est pas le cas ", a-t-il conclu. La sortie médiatique du patron de la LFP intervient une semaine après celle du président de la commission médicale de la Fédération algérienne de football (FAF) Djamel Eddine Damerdji, qui s’est également montré sceptique sur une reprise. " Il est quasiment impossible de reprendre l’entraînement par petits groupes en ce moment, alors que la compétition dépend essentiellement de la levée du confinement, ce qui n’est pas le cas actuellement, autre chose très importante, l’épidémie du virus doit disparaître ou bien diminuer sensiblement, ce qui est difficile et nécessite un grand travail ", a-t-il indiqué. Avant la suspension du championnat de Ligue 1, le CR Belouizdad occupait la tête du classement avec 40 points, à trois longueurs de ses deux poursuivants directs l’ES Sétif et le MC Alger, sachant que le Chabab et le "Doyen" comptent un match en moins. En Ligue 2, l’Olympique Médéa domine la compétition avec 42 points, à deux unités de son dauphin la JSM Skikda.


mercredi 27 mai 2020

Boxe/Tournoi pré-olympique : Houmri et Bouloudinats qualifiés aux JO-2020

Les boxeurs algériens, Mohamed Houmri (81 kg) et Chouaib Bouloudinats (+91 kg), se sont qualifiés en finale du tournoi pré-olympique qui se déroule à la salle Arena de Dakar (Sénégal), assurant ainsi leur qualification aux Jeux olympiques 2020 de Tokyo (Japon). Houmri a battu en demi-finale le Marocain, Mohamed Essaghir, alors que son compatriote Bouloudinats a pris le dessus sur le Seychellois, Agnes Keddy Evans. En finale prévue samedi, Houmri sera opposé à l'Egytien, Salah Orabi Abdegawad, tandis que Bouloudinats défiera le Camerounais, Yegnong Njieyo Maxime. Sept boxeurs algériens ont composté leur billet pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo, cinq chez les messieurs et deux chez les dames. Chez les messieurs, Mohamed Flissi (52 kg), Younes Nemouchi (75 kg), Abdelhafid Benchebla (91 kg), Mohamed Houmri (81 kg) et Chouaib Bouloudinats ( +91 kg) ont composté leur billet pour les JO de Tokyo. De leur côté, les dames algériennes ont arraché deux qualifications historiques aux JO grâce à Romaïssa Boualem (51 kg) et Imane Khelif (60 kg). Cette septième journée consacrée aux demi-finales a vu l'entrée en lice de huit boxeurs algériens. Seule Ichrak Chaib (75 kg) a été éliminée et n'a pu obtenir sa qualification aux JO, après sa défaite devant la Marocaine, Mardi Khadija, championne d'Afrique en titre. En revanche, Yahia Abdelli (63 kg), Chemseddine Kramou (69 kg), Oussama Mordjane (57 kg), Fatima-Zahra Senouci (57 kg) et Sara Kali (69 kg), ont été éliminés dans les premiers tours. Chez les messieurs, les trois premiers valideront leur billet aux JO de Tokyo, excepté les catégories de 91 et +91 kg qui verront la qualification des finalistes seulement. Chez les dames, les finalistes seront qualifiées, sauf pour la catégorie des 51 kg où les trois premières valideront leur billet aux JO-2020. Le tournoi pré-olympique de Dakar se poursuivra jusqu'au 29 février, en présence de 13 pugilistes algériens (8 messieurs et 5 dames). A la fin du tournoi, 33 boxeurs (22 hommes et 11 femmes) seront qualifiés pour Tokyo-2020.


samedi 23 mai 2020

Le Président Tebboune adresse un message à la Nation à l'occasion de l'Aid El Fitr

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé samedi soir un message à la Nation à l'occasion de l'Aid El Fitr dans lequel il a félicité le peuple algérien en cette heureuse circonstance et réaffirmé que la préservation de la santé du citoyen demeurait une "préoccupation majeure quel qu’en soit le coût pour le Trésor public". Voici la traduction APS du texte intégral du message : "Au nom d’Allah, Clément et Miséricordieux Que le salut soit sur notre prophète et guide Mohamed, mille prières et Paix sur lui. Chères citoyennes, Chers citoyens, Louanges à Allah de nous avoir comblé de la grâce de terminer le mois du jeûne et de nous l’avoir couronné par une journée bénie où nous aurions aimé pouvoir échanger les vœux et les visites, n’était-ce la situation de pandémie inédite que vivent notre pays et le monde entier. Néanmoins, ceci ne peut nous empêcher de perpétuer la tradition de notre prophète, Prière et Salut d’Allah sur Lui, d’accueillir dans la joie cette journée. Aussi, dois-je adresser les félicitations de l’Aïd El Fitr tant à mes concitoyens à l'intérieur du pays qu'à ceux établis à l'étranger. La joie de cette journée bénie ne nous fait certes pas oublier les souffrances de nos sœurs et frères malades et les handicapés auxquels nous souhaitons prompt rétablissement, ni ceux qui nous ont quitté en plein Ramadhan, pour qui nous prions Allah de les entourer de sa Miséricorde et d’accorder à leurs proches patience et endurance. Chères citoyennes, Chers citoyens, La préservation de la santé du citoyen demeure notre préoccupation majeure, jusqu’à ce qu’Allah lève cette épreuve, et quel qu’en soit le coût pour le Trésor public, rien ne pèsera face à la santé et le bien-être du citoyen. Je suis parfaitement conscient que le confinement à domicile est contraignant pour beaucoup et je comprends votre inquiétude pour l’avenir de vos enfants et de vos emplois. C’est incontestablement une situation difficile, mais elle est, par l’aide et la grâce d’Allah, provisoire et passagère. En effet, il n’a pas été facile de passer le Ramadhan comme nous l’avons vécu cette année, sans rencontres entre familles et amis et sans prières des Tarawih dans les mosquées. De même qu’il n’est pas facile d’accomplir la prière de l’Aïd chez soi au lieu de la mosquée, mais c’est là, un cas de force majeure pour le bien de la patrie et du citoyen, et ce, afin d’empêcher davantage de peines et de drames aux familles. Pour venir à bout de l’épidémie et en finir rapidement avec la situation actuelle, nous devons être durs avec nous-mêmes. C’est pourquoi je réitère mon appel, notamment en direction des jeunes, à faire preuve de patience face à l’effort qui reste à fournir et à interagir positivement avec les mesures préventives exceptionnelles durant les deux jours de l’Aïd. Il est aujourd’hui bien établi que plus nous nous soumettons aux mesures préventives, tant chez soi que dans les administrations et la rue, plus rapidement nous en finirons avec cette épreuve afin de renouer avec notre quotidien, et partant, avec la vie économique. Une vie économique qui reprendra, assurément, avec dynamisme pour l’édification d’une économie nouvelle, grâce aux bras et cerveaux de nos jeunes. Une économie diversifiée et affranchie de la dépendance aux hydrocarbures, garantissant à tous la prospérité dans le cadre d’un Etat démocratique, fort et juste. L’insouciance et la négligence empêcheront, indéniablement, la concrétisation de cet objectif et feront subir à notre pays davantage de pertes, alors faites montre de patience, de discipline et de sens de responsabilité car les efforts seuls de l’Etat, quels que soient ses moyens matériels et humains, resteront insuffisants tant que le citoyen ne joue pas son rôle pour l’éradication de cette pandémie. Le peuple algérien a prouvé, à maintes reprises, qu’il est un peuple de défi dans les grands moments décisifs, et comme il a déjà triomphé à chaque rendez-vous avec l’Histoire, il triomphera aujourd’hui, grâce à Allah. Il n'y a nul choix pour les peuples vivants, que celui de la victoire. Aïd Moubarek à tous, Qu’Allah vous comble, chaque année, de bien être dans une Algérie sereine et prospère, Qu’Il comble la Oumma islamique entière de félicité et de stabilité, Vive l’Algérie, libre, souveraine et altière, Gloire et éternité à nos valeureux Chouhada"


Bundesliga : Dortmund s'impose, Bensebaini trébuche

Le dauphin Dortmund remporte une précieuse victoire en déplacement 2-0 contre Wolfsburg, mettant sous pression le leader le Bayern Munich qui accueille Francfort, tandis que Mönchengladbach ou évolue l'international algérien Ramy Bensebaini s'est incliné à domicile face à Leverkusen (1-3) et glisse à la 4e place. Lors de la 27e journée du championnat d'Allemagne disputée toujours à huis clos et sous haute protection sanitaire, pour limiter les risques d'infection au coronavirus, le Borussia Dortmund revient provisoirement à une longueur de Munich (58 pts), avec des buts de Raphaël Guerreiro (32e) et Achraf Hakimi (78e). Les bavarois doivent absolument battre Francfort pour reconstituer son matelas de quatre points d'avance avant l'explication directe de mardi prochain. Dans l'autre choc de ce samedi, qui opposait deux prétendants à la Ligue des champions Mönchengladbach et Leverkusen, c'est le Bayer qui a réalisé la très bonne opération. En s'imposant 3-1 en déplacement, "malgré" les 13.000 effigies de supporters en carton qui trônaient dans les tribunes du Borussia-Park, pour tenter de faire oublier le huis clos, Leverkusen a pris provisoirement la troisième place avec 53 points et une longueur d'avance sur Mönchengladbach. Un doublé du jeune talent Kai Havertz (7e et 58e) et un but de Sven Bender (81e) ont mis à genou les "Poulains", qui ont toutefois répondu avec un but de Marcus Thuram.


Espagne: reprise de la Liga le 8 juin

Le championnat d'Espagne de football "Liga" à l'arrêt depuis le 12 mars dernier en raison de l'épidémie de Covid-19, pourrait faire son retour dès la semaine du 8 juin, a annoncé le Premier ministre Pedro Sanchez. Au cours d'une allocution samedi sur l'état de la crise sanitaire en Espagne, Sanchez a annoncé : "La semaine du 8 juin, la reprise des grandes compétitions sportives et professionnelles, et en particulier la Liga, sera autorisée". Le championnat espagnol va donc faire son retour, à l'instar de la Bundesliga en Allemagne, dans moins de trois semaines. Alors que la 27e journée est la dernière à avoir été disputée, les clubs espagnols devront encore jouer onze rencontres chacun pour terminer la saison 2019-2020 de la Liga. Le FC Barcelone occupait la tête du classement avec deux points d'avance sur son rival de toujours le Real Madrid avant la suspension du championnat le 12 mars dernier.


vendredi 22 mai 2020

Saint-Etienne : Boudebouz sur la liste des libérés

L’international algérien Ryad Boudebouz serait sur la liste des joueurs qui vont quitter l’AS Saint-Etienne (Ligue 1/France), a rapporté L’Equipe.fr. Selon la même source, le nom de Boudebouz figure dans une liste de 7 joueurs que l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Claude Puel, a dressée aux dirigeants du club pour leur permettre de diminuer la masse salariale du club, notamment après l’arrêt du championnat en raison de la pandémie de coronavirus. L’Algérien serait accompagné par l’international tunisien Wahbi Khazri, deux joueurs estimés "peu performants" cette saison avec l’ASSE. L’Equipe précise que les joueurs libérés, notamment les deux internationaux maghrébins, ne seront pas bradés par les dirigeants des "Verts". Bien que critiqué pour sa saison moyenne (2 buts et 4 passes décisives en 29 matchs joués, toutes compétitions confondues), Ryad Boudebouz avait affiché, dans des déclarations, son souhait de poursuivre son parcours à Saint-Etienne, affirmant qu’il avait passé des "moments intenses" au club qu’il avait rejoint en juillet 2019 en provenance du Betis Séville (Espagne) pour un contrat arrivant à terme en 2022. Avant l’arrêt des compétitions en France, Ryad Boudebouz avait permis à Saint-Etienne de se qualifier pour sa première finale de Coupe de France depuis 1982 en inscrivant le but de la victoire au bout du temps additionnel face à Rennes.    


jeudi 21 mai 2020

JO de Tokyo: "Le rendez-vous sera annulé s'il ne se déroule pas en 2021"

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a admis que les Jeux olympiques de Tokyo, repoussés d'un an face à la pandémie de Covid-19, seront annulés s'ils ne se tiennent pas en 2021. "Je comprends bien la position de nos partenaires japonais", a-t-il déclaré mercredi dans un entretien à la BBC, alors qu'on l'interrogeait sur les propos du patron du comité d'organisation Yoshiro Mori qui avait estimé fin avril que si la pandémie est toujours en cours l'été prochain "alors il faudra annuler". "On ne peut pas éternellement employer 3.000 ou 5.000 personnes au sein du comité d'organisation", a poursuivi Bach, qui a souligné le "travail de mammouth" que représente ce report et la réorganisation en cascades des compétitions majeures qui en découle. "On ne peut pas modifier le calendrier sportif mondial de toutes les principales fédérations. On ne peut pas laisser les athlètes dans l'incertitude", a-t-il argumenté. Tout en réitérant "l'engagement clair à ce que les Jeux se tiennent en juillet prochain", Thomas Bach a admis qu'il faut "être prêt à différents scénarios". Des mesures de "quarantaines pour les athlètes, pour une partie des athlètes, pour d'autres participants" ne sont pas à exclure. Le patron du CIO n'a pas voulu répondre à la question de savoir si la mise au point d'un vaccin contre le coronavirus était une condition, mais n'a pas caché son peu d'enthousiasme pour des Jeux sans spectateurs. "C'est ce qu'on ne veut pas, car l'esprit olympique, c'est d'unir les fans, ce qui fait des Jeux un événement aussi unique, c'est qu'il y a côte à côte des spectateurs venus du monde entier dans un même stade olympique", a rappelé l'ancien escrimeur. "Quand nous aurons une idée claire de ce à quoi ressemblera le monde au 23 juillet 2021, nous prendrons les décisions appropriées", a-t-il conclu. Le 24 mars, le CIO a annoncé le report d'un an des Jeux de Tokyo initialement prévus du 24 juillet au 9 août 2020, une première pour des JO de l'ère moderne en temps de paix. Les Jeux de Tokyo sont désormais reprogrammés du 23 juillet au 8 août 2021.  


Port du masque: Benbouzid appelle les citoyens à s’impliquer

Le port du masque sera obligatoire à partir du premier jour de l’Aïd. Afin de réussir cette opération d’une «importance capitale» dans le dispositif de lutte contre le coronavirus, le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a appelé, ce jeudi, les citoyens à s'impliquer. «Je lance un appelle à toute la population, qui doit se rendre compte qu’il y’a véritablement un danger et que porter un masque n’est pas une énorme contrainte, mais une solution pour mettre fin à cette épidémie», a-t-il déclaré lors de son passage dans l’émission l’Invité de la rédaction de la radio Chaine 3.   Revenant sur les dernières dispositions prises par le gouvernement, le ministre de la santé a mis en garde les contrevenants. «Celui qui ne portera pas le masque sera identifié», a-t-il rappelé.   


mercredi 20 mai 2020

Nouveau stade d’Oran : la pelouse hybride a tenu le coup face aux pluies diluviennes

La pelouse hybride du nouveau stade de 40.000 places, en cours de réalisation à Oran, a bien tenu le coup face aux pluies diluviennes qui se sont abattues dernièrement sur la région, s’est réjoui le directeur local de la jeunesse et des sports, Hadj Chibani Bahi, lors d'une visite d'inspection mercredi à cette infrastructure . Hadj Chibani a déclaré qu’il était "agréablement surpris par l’état de la pelouse qui devra être réceptionnée en juin prochain" lors d'une visite d’inspection à cette infrastructure au lendemain des averses, estimant que l’entreprise chargée de sa pose "a réussi son premier test". "Cela dénote tout simplement que les travaux réalisés pour l’évacuation des eaux de pluie ont été bien faits. La preuve, la pelouse a réussi à absorber les grandes quantités d’eau lors de la tempête de ce début de semaine", a-t-il dit. La pelouse hybride, dont le coût est estimé à 170 millions DA, est dotée aussi d'un système d'arrosage utilisé pour la première fois dans les enceintes de football en Afrique. Il s'agit d'un système d'arrosage assisté par ordinateur dont le programmateur est accordé à la station de météo de l'aéroport international d'Oran par wifi. Selon le responsable de l’entreprise en charge de sa réalisation, en l’occurrence, Farid Bousaad, "cette méthode permet un meilleur retour d'informations de la station centrale de météo et aide ainsi à une programmation automatique de l'arrosage de la pelouse de manière à la rendre plus efficace, en tenant compte des données météorologiques obtenues". L'entreprise concernée, également chargée de la pose de la piste d'athlétisme du même stade, une piste de dix couloirs, aura aussi pour mission de réaliser deux autres pelouses dans le même complexe, à savoir une pelouse hybride pour le terrain annexe contre 170 millions DA, et une pelouse en gazon naturel pour le stade d’athlétisme de 4.200 places pour un montant de 70 millions DA, souligne-t-on. Le nouveau stade d’Oran a fait l’objet, il y a quelques semaines, d’une visite d’inspection de la part d’émissaires de la Confédération africaine de football en vue de l’homologuer et ce, sur proposition de la Fédération algérienne de la discipline qui souhaite y programmer des rencontres de la sélection nationale dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2022 au Qatar. Récemment, le Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, a, lui aussi, visité ce stade relevant d’un grand complexe sportif en cours de réalisation en prévision des Jeux méditerranéens que la capitale de l’Ouest abritera en 2022, et n’a pas manqué d’afficher son admiration pour ce nouvel acquis sportif, annonçant qu’il sera réservé pour les grandes manifestations nationales et internationales.


mardi 19 mai 2020

Tennis / Algérie : Ines Ibbou espère une collecte de plus de 300.000 euros

La tenniswoman algérienne Ines Ibbou, qui à l'initiative de son compatriote, le footballeur Adlène Guedioura a bénéficié d'un fonds de soutien personnel, espère pouvoir récolter jusqu'à 300.000 Livres sterling (environ 336.000 euros) pour subvenir aux besoins de sa carrière professionnelle pendant les 36 prochains mois. La joueuse de 21 ans, classée 620e mondiale chez les professionnelles de la World Tennis Association (WTA) veut "disposer" en effet de "suffisamment d'argent, pour financer trois ans de carrière sur le circuit", et être ainsi à l'abri du besoin pendant toute cette période. Ce qui lui permettra de jouer régulièrement et d'éviter d'éventuelles coupures, comme cela lui arrivait avant. Outre Guedioura, deux autres footballeurs algériens ont promis de faire un don au fonds de soutien à Ines Ibbou. Il s'agit du meneur de jeu Sofiane Feghouli et du capitaine Ryad Mahrez, mais sans préciser le montant exact de leur contribution. Guedioura, lui avait fait don de 20.000 livres sterling, en attirant l'attention sur les grosses difficultés financières que connaissent les joueurs mal-classés depuis l'arrêt de la compétition en raison de la pandémie du nouveau coronavirus. Le milieu de terrain du club qatari Al-Gharafa, sacré champion d'Afrique des nations l'été dernier en Egypte, avait accompagné son aide financière de plusieurs appels à contribution via les réseaux sociaux, encourageant les généreux donateurs à mettre la main à la poche. "Vous aussi faites un don. Aidez Ines Ibbou pour qu'elle puisse continuer à représenter le tennis africain. C'est un sport dans lequel les joueuses sont très rares sur ce continent", avait-il lancé. Contrairement aux stars du tennis mondial, les joueurs mal-classés comme Ines Ibbou doivent jouer régulièrement pour pouvoir subsister. L'arrêt complet de la compétition depuis deux mois en raison de la pandémie leur a donc été très préjudiciable, particulièrement sur le plan financier. Attentives à cela, les hautes instances du tennis mondial se sont empressées de créer un fond spécial pour venir en aide à ces joueurs mal-classés. Seulement, et alors que les premières informations, en avril, évoquaient un fonds de soutien pour les joueurs et joueuses classés jusqu'à la 700e place mondiale, celui-ci n'a concerné finalement que le top 500 en simple. Ainsi, non concernée par cette aide des hautes instances du tennis mondial car occupant la 620e place, Ibbou se devait de trouver d'autres solutions, et c'est ce qu'elle a fait à travers ce fonds de soutien personnel, initié par Adlène Guedioura.


lundi 18 mai 2020

Football : Zetchi réitère l’engagement de la FAF à combattre la corruption

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, a réitéré lundi l’engagement de son instance à combattre "toutes les formes de corruption", suite à la divulgation d’un enregistrement sonore sur une affaire présumée de marchandage de matchs impliquant notamment le directeur général de l’ES Sétif, Fahd Halfaya. "Je réitère l’engagement et la volonté de l’instance fédérale à mettre tous les moyens pour lutter contre toutes les formes de corruption, un fléau qui affecte, malheureusement, le football national", a indiqué le premier responsable de l’instance fédérale dans une déclaration à FAF-TV. Un enregistrement sonore qui aurait impliqué le DG de l’ES Sétif, Fahd Halfaya, et un manager de joueurs, est devenu viral sur les réseaux sociaux. Le responsable de l’Entente s’est empressé de nier en bloc, affirmant que l’enregistrement est un "faux". En réaction à cette affaire, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a suspendu le dirigeant sétifien "à titre conservatoire" jusqu’à son audition prévue lundi. Le président de la FAF a rappelé que la lutte contre la corruption "s’inscrit en droite ligne avec les engagements de l’Etat algérien et sa politique de mener une guerre implacable contre tous les fléaux qui ternissent l’image de notre pays". Pour pouvoir faire face à ce fléau qui gangrène le football national depuis plusieurs années, le président de la FAF a assuré que son instance "s’est déjà dotée d’instruments lui permettant de mener ses missions en adéquation avec ses propres statuts, mais également avec la réglementation en vigueur, à l’image de la commission d’Ethique et du nouveau département d’Intégrité dont le responsable sera normalement installé juste après les fêtes de l’Aïd". Enfin, s’agissant de l’affaire de l’enregistrement sonore, "le président de la FAF a précisé que le dossier sera traité par la commission d'Ethique, une structure indépendante qui rendra son verdict en toute transparence et en toute responsabilité", conclut la FAF. Une affaire similaire avait éclaté la saison dernière, impliquant le président de la JS Kabylie Chérif Mellal et le manager général du CS Constantine de l'époque, Tarek Arama. Les deux dirigeants ont écopé chacun de deux ans de suspension de toute fonction officielle et/ou activité en relation avec le football.


samedi 16 mai 2020

Championnat d'Allemagne (26e journée): Dortmund surclasse Schalke 4-0

Le Borussia Dortmund a facilement remporté à huis clos le prestigieux "derby de la Ruhr" en atomisant Schalke (4-0) samedi à l'occasion de la reprise du championnat d'Allemagne après dix semaines d'arrêt à cause du coronavirus. Un doublé de Raphaël Guerreiro (45',63') et des réalisations de Erling Haaland (29e) et et Thorgan Hazard (49e), ont permis aux Noir et Jaune d'engranger trois précieux et surtout de revenir provisoirement à une unité du leader Munich, qui se déplace dimanche à Berlin sur la pelouse de l'Union. Sous l'impulsion du jeune milieu international allemand Julian Brandt, auteur de deux passes décisives et au départ des deux autres actions de but, le Borussia a confirmé sa forme d'avant la pause. Depuis janvier et les transferts du milieu Emre Can et du buteur Erling Haaland, l'équipe a remporté huit de ses neuf matches de championnat, avec 32 buts marqués (3,5 buts par match). Dans les autres rencontres de cette reprise, c'est Leipzig qui a fait la mauvaise affaire, en concédant à domicile un nul à Fribourg (1-1), après avoir longtemps été mené. Ce petit point ramène le RB à quatre longueurs du Bayern, mais risque de ruiner les chances de titre des Saxons si les Bavarois s'imposent dimanche à Berlin. Mönchengladbach, qui occupe avec six points de retard la quatrième place qualificative pour la Ligue des champions, joue à 17h30 à Francfort contre l'Eintracht. Une victoire permettrait aux coéquipiers de l'international algérien Ramy Bensebaini de chiper à Leipzig la troisième place sur le podium. Première utilisation de la règle des cinq remplacements La nouvelle règle permettant aux entraîneurs de remplacer jusqu'à cinq footballeurs par match, contre trois en temps normal, a été utilisée pour la première fois samedi lors de la reprise du championnat d'Allemagne, pour ménager les joueurs après deux mois d'arrêt lié à la pandémie de coronavirus. A Dortmund, l'entraîneur de Schalke 04 David Wagner a ainsi remplacé cinq joueurs de son onze de départ lors de la lourde défaite 4-0 essuyée dans le "derby de la Ruhr", tandis que son homologue du BVB Lucien Favre a fait sortir quatre de ses titulaires. Présenté comme temporaire, cet amendement à la Loi 3 du jeu a été adopté le 9 mai par le Board, garant des lois du football. Il est entré "immédiatement en vigueur", s'appliquant aux compétitions qui s'achèveront fin décembre, sous réserve que les organisateurs l'adoptent. Cela a été le cas en Bundesliga, premier championnat majeur en Europe à retrouver les terrains ce week-end depuis l'irruption de la pandémie: la ligue allemande a adopté la mesure afin de permettre de limiter les risques de blessures après deux mois d'arrêt complet de la compétition.


vendredi 15 mai 2020

Zakaria Naidji convoité par l'ES Tunis

L'attaquant algérien Zakaria Naidji, sociétaire de Gil Vicente, Ligue 1 du championnat au Portugal (Liga Nos), serait sur les tablettes de l'Espérance de Tunis. Selon le quotidien sportif portugais A. Bola, l'ancien joueur de Paradou AC ne devrait pas continuer son aventure au Portugal après une saison de prêt mitigée. Les dirigeants du club de Liga Nos ne devraient pas lever l'option d’achat du joueur algérien. Cependant, Naidji qui joue en avant-centre, pourrait rebondir du côté de l'ES Tunis, club de Ligue 1 professionnelle, où évoluent déjà sept joueurs algériens. Meilleur buteur du championnat d’Algérie de Ligue 1 en 2019, avec le Paradou AC, avec un total de 20 buts en 30 matchs, Naidji (25 ans) avait été prêté, l'été dernier pour un an a Gil Vicente au Portugal, avec une option d'achat estimée à 1,4 millions d'euros. Le joueur était également en négociations avec le CSKA Moscou. Au cours de l’actuelle saison, Naidji a joué 18 matchs avec le club portugais, inscrivant un seul but, ce qui a été considéré comme un " bilan faible", par les dirigeants de Gil Vicente. Gil Vicente est 9e du championnat du Portugal avec 30 points après 24 journées, loin dernier le leader le FC Porto (60 points).


mercredi 13 mai 2020

Al-Jary pourrait poser sa candidature à la présidence de la CAF

Le président de la Fédération tunisienne de football (FTF), Wadii Al-Jary, a exprimé sa volonté de présenter sa candidature à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) en 2021. "Je suis à la tête de la FTF depuis huit ans et je connais entre 75 et 80% des présidents des fédérations. Je vais voir avec eux quelles seraient mes chances d’être élu". "Le bureau fédéral optera pour celui qui disposera des meilleures chances de s’imposer", a indiqué Wadii Jarii mardi soir au micro de la chaîne Al-Kass. En avril dernier, le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, avait démenti son intention de briguer un deuxième mandat à la tête de l'instance continentale. "Aujourd'hui, toute mon attention se porte sur la gestion de la crise du Covid 19. lorsque j'aurai pris une décision, je l'annoncerai moi-même", a-t-il indiqué sur son compte Twitter. Ahmad Ahmad (60 ans) a été élu à la tête de la CAF le 16 mars 2017, mettant fin au règne du Camerounais Issa Hayatou, en poste depuis 1988. Les prochaines élections de la CAF auront lieu durant le premier trimestre de l'année 2021.  


lundi 11 mai 2020

Le président Tebboune: le ministère de la Jeunesse et des Sports prendra en charge la préoccupation de la tenniswoman Ines Ibbou

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a souligné dimanche soir que le ministère de la Jeunesse et des Sports prendra en charge dans les plus brefs délais la préoccupation de la tenniswoman algérienne Ines Ibbou. "L'Algérie ne peut se permettre de perdre un talent sportif comme Ines Ibbou qui est jeune et qui a toute une carrière devant elle dans une spécialité ou peu d'Algériens excellent. Le ministère de la Jeunesse et des Sports prendre en charge ta préoccupation dans les plus brefs délais. Tout mon soutien et mes vœux de succès", a tweeté le président de la République.


dimanche 10 mai 2020

Conseil des ministres: Report au mois de septembre des examens du Bac et du BEM

Le Conseil des ministres, réuni dimanche sous la présidence du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé du report au mois de septembre, des examen du Baccalauréat et du BEM, outre l'annulation de l'examen de fin du cycle primaire. "Les épreuves du baccalauréat se tiendront durant la troisième semaine du mois de septembre et celles du BEM durant la deuxième semaine du même mois", précise le communiqué sanctionnant les travaux du Conseil des ministres. Outre l'annulation de l’examen de fin du cycle primaire, le Conseil a également décidé que le passage d'un niveau à un autre pour les cycles primaire, moyen et secondaire s’effectuera sur la base du calcul de la moyenne des premier et deuxième trimestres et de la baisse de la moyenne d’admission, conclut la même source. APS


3 conseils pour avoir un ventre plat grâce à un régime amaigrissant

Les 3 meilleurs conseils pour avoir un ventre plat grâce à un régime amaigrissant



1. Couper le SUCRE de votre alimentation pendant seulement 6 semaines.

Le sucre ajoute beaucoup de calories dont vous n'êtes même pas au courant et vous pourriez être sur la bonne voie pour être insulino-résistant à votre insu (en bref, votre corps ne peut pas brûler les graisses à un rythme normal).
Ce qui se passe généralement lorsque le sucre est retiré de l'alimentation pendant seulement 6 semaines, c'est pouvoir enfin pouvez enfin donner à votre corps une chance de se désintoxiquer, de guérir et de passer aux graisses comme carburant.
Qaund on parle retirer le sucre, il s'agit de tout ce qui est gateaux, boissons gazeuses, alcool, les fruits et tout aliment qui contient des sucre.
Les 3 premiers jours de ce protocole vous feront sentir mal, mais au 4ème jour, les choses changeront rapidement en votre faveur et la graisse commencera a etre eliminée de votre corps et de votre ventre.  

2. Seulement 2 repas par jour:

Il est très important d’arrêter de grignoter et de manger à toutes les heures de la journée. Respectez un horaire de repas et assurez-vous de manger à cette heure particulière tous les jours.
Cela vous aidera à augmenter l'absorption des nutriments et aidera également votre corps à bruler des graisses.

Remarque sur les repas: 

Assurez-vous d'avoir ces 3 macro-nutriments à chaque repas:

. Protéines (viande: poulet, boeuf, saumon ou source de protéines végétaliennes).
. Glucides complexes: c.-à-d. Riz brun (veuillez éviter le riz blanc)
. Une bonne source de matières grasses: avocat, œufs, noix, noix de coco peut-être en salade BONUS au repas: Ajoutter toujours des légumes verts à chaque repas. car ils ont un effet qui aide à la perte de graisse.  

3. Utilisez vos mains pour mesurer vos portions:

C'est une technique étrange mais elle est très intuitive en termes de contrôle alimentaire.

2 paumes de légumes 
1 poing de glucides 
1 paume de protéines (On peu passer à 2 paumes de protéines. beaucoup de gens n'absorbent pas si bien les protéines, donc un peu plus est mieux mais il faut limiter la consommation de viande rouge en raison d'un problème d'absorption)
1 poing de fruits (Oubliez les fruits pendant les 6 premières semaines, pas de sucre: voir point numéro1)
1 pouce de graisse. (On peu aller jusqua 2 à 3 pouces de gras maximum, en évitant l'huile végétale et utiliser de préférence, l'huile de noix de coco ou de l'huile d'olive)

Le plus important est de se sentir pret mentalement à un petit défi de 6 semaines afin de se lancer dans les meilleures conditions

vendredi 8 mai 2020

Foot: la CAN 2021 toujours conditionnée par la pandémie

La tenue de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations, prévue en 2021 au Cameroun, est toujours conditionnée par l'évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), selon le président de la Confédération africaine de football (CAF). Dans un entretien accordé à Deutsche Welle, le président de l'instance africaine, le Malgache Ahmad Ahmad a évoqué l'éventualité de report de la prochaine édition de la CAN, précisant, toutefois, qu'aucune décision ne sera prise dans l'immédiat. "Face à une telle situation, j'estime que toutes les parties prenantes dans l'organisation de ces compétitions pourront se retrouver plus tard pour discuter et se concilier pour que l'on puisse ensemble trouver un moyen de reprendre ces compétitions", a indiqué Ahmad Ahmad. Le président de la CAF a parlé de la démarche inclusive adoptée par l'instance depuis le début du mandat et qui n’est pas prêt à être changée, surtout face à une telle situation sanitaire. "Nous ne pouvons pas envoyer nos jeunes à l'abattoir. A nous de voir et de discuter avec nos partenaires commerciaux, discuter avec tous ceux qui coopèrent avec nous dans l’organisation de ces compétitions et nous verrons ensuite. L'urgence définit les priorités.", a-t-il souligné, assurant que la santé passe avant toute chose, notamment le football, dans cette période de crise que vit le monde entier. S'agissant des compétitions interclubs, suspendues au stade des demi-finales, le président de la CAF a ajouté: "Comme il nous manque de la visibilité, il faut attendre. En tant que premier responsable, j'invite tout le monde à être très prudent et attendre que la situation se normalise. A ce moment-là, on pourra éventuellement reprendre les compétitions", a lancé le Malgache. Le président de l'instance africaine a estimé que le football ne doit pas être une source de déstabilisation des mesures barrières prises par les différents gouvernements pour faire face à cette pandémie", a-t-il conclu.


FAF : une conférence sur la méthodologie d'entrainement et l'analyse vidéo mardi prochain

Une conférence Webinaire sur le thème "Méthodologie de l'entrainement et analyse vidéo" sera organisé, mardi prochain à 21h00, a annoncé la Fédération algérienne de football (FAF), vendredi sur son site officiel. Initiée par la Direction technique nationale (DTN) de la FAF, cette formation de haut niveau est ouverte aux techniciens du football en Algérie, éducateurs, formateurs, entraîneurs et sélectionneurs, a ajouté la même source. La Formation permettra aux participants d'améliorer leurs connaissances sur la Méthodologie d’entraînement et Plan de développement du joueur en formation dans un club de Ligue 1. Ils s’imprégneront sur l’analyse vidéo, connue pour être un outil stratégique au service du développement du joueur en centre de formation professionnelle de Ligue 1. Les postulants suivront des interventions croisées qui seront animées par les techniciens franco-algériens Nedder Razik et Samir Guendouz. Razik (33 ans) est actuellement entraîneur de l’équipe Réserve Pro2 de l’AS Saint Etienne depuis bientôt 10 saisons, possédant un parcours varié sur l’ensemble des catégories de la formation. Il est aussi titulaire du BEFF Formateur "UEFA ELITE YOUTH A DIPLOMA" et vainqueur de la Coupe Gambardella en 2019, il est aussi responsable technique du Centre de Formation de l’ASSE. Pour sa part, Guendouz, 36 ans, œuvre depuis 4 ans en tant qu’Analyste vidéo à l’Académie du Racing Club Strasbourg Alsace, notamment auprès des jeunes joueurs en quête d’atteinte du haut-niveau. Guendouz est titulaire d’un DESJEPS mention Football (Licence A UEFA), d’un Master entrainement sportif, d’un diplôme universitaire Européen de préparation physique et Brevet d’Etat 1er degré option natation. Il a en outre assuré le suivi sportif, scolaire et médical de jeunes sportifs de haut-niveau.


jeudi 7 mai 2020

Propositions de la mouture de l'avant projet de révision de la Constitution

La mouture de l'avant projet de révision de la Constitution, dévoilée jeudi par la présidence de la République, comprend une série de propositions relatives à six axes. Il s'agit de "Droites fondamentaux et libertés publiques", "Renforcement de la séparation et de l'équilibre des pouvoirs", "Indépendance de la justice", "La Cour constitutionnelle", "Transparence, prévention et lutte contre la corruption", "L'Autorité nationale indépendante des élections". La mouture, distribuée aux acteurs de la vie politique et de la société civile, compte également une dizaine d'autres propositions hors axes. * Droits fondamentaux et liberté publiques: - Introduction d'une disposition portant obligation aux institutions et pouvoirs publics de respecter les dispositions constitutionnelles en relation avec les fondamentaux et les libertés publiques. - Interdiction de limiter les droits fondamentaux et libertés publiques qu'en vertu d'une loi et pour des raisons liées à la protection de l'ordre public et la protection d'autres droits et libertés consacrés par la Constitution. - Consécration du principe de sécurité juridique. - Consécration du droit à la vie. - Pénalisation de la torture et la traite des humains. - Protection de la femme contre toute forme de violence. - Accès des femmes victimes de violence aux structures d'accueil et aux dispositifs de prise en charge, et aux voies de recours. - Le droit à la réparation pour toute arrestation et garde à vue. - Droit au respect de correspondances et de communications privées sous toutes leurs formes. - Protection des personnes physiques dans le traitement des données à caractère personnel. - Protection de l'exercice des cultes sans discrimination. - L'exercice des libertés de réunion et de rassemblement publics sur simple déclaration. - Liberté de création des associations sur simple déclaration et dissolution en vertu d'une décision judiciaire. - Consécration constitutionnelle de la liberté de la presse sous toutes ses formes et interdiction du contrôle préalable sur cette liberté. - Reconnaissance du droit du citoyen à l'accès aux informations, documents et statistiques, leur obtention et leur circulation. - La loi ne doit pas comporter des dispositions de nature à entraver la liberté de création des partis politiques. L'administration s'abstient de toute pratique de nature à entraver le droit de créer les partis politiques. - Consécration du droit d'accès à l'eau, sa rationalisation, son exploitation et sa sauvegarde pour les générations futures. - Obligation de l'Etat à assurer la qualité des soins et à la continuité des services de santé. - Consécration du principe de la neutralité des institutions éducatives. - Participation de la jeunesse dans la vie politique. - Protection des personnes âgées et des catégories vulnérables ayant des besoins spécifiques. - Consécration de la liberté de création intellectuelle. - Reconnaissance du droit aux citoyens à présenter des pétitions et obligation aux pouvoirs publics de répondre.  *Renforcement de la séparation et de l'équilibre des pouvoirs: - Limitation du mandat présidentiel à deux (2) mandat successifs ou séparés. - Possibilité pour le président de la République de nommer un Vice-président. - Consolidation de l'institution du chef de Gouvernement. - Limitation de la durée de l'état de siège ou l'état d'urgence à 30 jours renouvelable après approbation du Parlement. - Limitation de la durée de l'état d'exception à 60 jours renouvelable après approbation du Parlement. - Consécration du contrôle de la Cour constitutionnelle sur les actes pris pendant l'état d'exception. - Consécration du vote au Parlement par la majorité des membres. - Limitation du mandat parlementaire à deux (02) mandats. - Distinction entre l'immunité parlementaire pour les actes rattachés à l'exercice du mandat parlementaire et l'immunité parlementaire pour les actes non rattachés au mandat parlementaire. - Suppression du droit de légiférer par ordonnances durant les vacances parlementaires. - Maintien de la limitation de la législation par voie d'ordonnance aux seuls cas de vacances de l'APN ou durant l'état d'exception assorti de l'obligation de les soumettre au Parlement dans le délai requis. - Obligation faite au gouvernement de faire accompagner les projets de lois par de textes réglementaires d'application faute de quoi les projets de lois ne seront pas inscrits à l'ordre du jour du Parlement. - Obligation du gouvernement de présenter au Parlement à sa demande tous les documents et informations pour l'exercice de son contrôle. - Possibilité d'engager la responsabilité du gouvernement suite à l'interpellation du Parlement.   *Indépendance de la justice: -Renforcement du principe de l'indépendance de la justice. - Constitutionnalisation du principe de l'inamovibilité du juge et les garanties y afférentes. - Constitutionnalisation de la composition du Conseil supérieur de la magistrature. - La Vice-présidence du Conseil supérieur de la magistrature est assurée par le Premier président de la Cour suprême qui peut suppléer le président de la République en sa qualité de président du Conseil. - Le ministre de la Justice et le Procureur général près la Cour suprême ne font plus partie du Conseil supérieur de la magistrature. - Augmentation du nombre des magistrats élus représentant les magistrats du siège proportionnellement à leur effectif et maintien du nombre des magistrats élus représentants le parquet. - Intégration de deux (02) représentants syndicaux des magistrats et du président du Conseil national des droits de l'Homme au Conseil supérieur de la magistrature. *La Cour constitutionnelle: - Consécration de la Cour constitutionnelle au lieu et place du Conseil constitutionnel. - Modification de la composition de la Cour ainsi que le mode de désignation de ses membres: - Quatre (04) membres nommés par le président de la République. - Deux (02) membres désignés par le président de l'APN et deux (02) membres par le président du Conseil de la nation parmi des personnalités non parlementaires et non affiliées à des partis politiques. - Quatre (04) magistrats élus par leurs pairs. - Extension de la compétence de la Cour constitutionnelle au contrôle des ordonnances et à la conventionalité des lois. - Consécration du contrôle à postériori de la Cour constitutionnelle sur les ordonnances et les règlements. - Reconnaissance du droit de saisine aux instances compétentes aux fins de demander un avis interprétatif des dispositions constitutionnelles. - Consécration de la compétence de la Cour constitutionnelle pour connaître des différends pouvant surgir entre les différents pouvoirs constitutionnels sur saisine des instances compétentes. - Elargissement de l'exception d'inconstitutionnalité aux règlements. *Transparence, prévention et lutte contre la corruption: - Constitutionnalisation de l'autorité de la Transparence, de la prévention, et de lutte contre la corruption. - Interdiction de cumul entre fonctions publiques et activités privées ou professions libérales. - Prohibition de création d'un emploi public ou d'une commande publique si elle ne répond pas à un besoin d'intérêt général. - Tout agent public doit éviter situation de conflits d'intérêts. - Déclaration de patrimoine au début et à la fin de fonctions pour toute personne nommée à une fonction supérieure ou élue dans une assemblée parlementaire ou locale. - Obligation aux pouvoirs publics de respecter et de faire respecter la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des affaires publiques. - Répression par la loi du trafic d'influence. *Autorité nationale indépendante des élections: - Constitutionnalisation de l'Autorité nationale indépendante des élections. - Renforcement des missions de l'Autorité, sa composition, son organisation et son fonctionnement. *Propositions hors axes:   - Constitutionnalisation du mouvement populaire du 22 février 2019 dans le préambule de la Constitution. - Prohibition du discours haineux et de discrimination. - Possibilité de doter certaines communes d'un statut particulier. - Renforcement du rôle de l'Etat dans la protection de l'environnement, de l'eau et de la qualité de vie. - Consécration de la relation administration/public basée sur la neutralité, la légalité et la célérité. - Obligation de l'administration de motiver ses décisions et de répondre dans le délai fixé par la loi. - Consécration des principes d'égalité, de non-discrmination, de continuité, d'adaptation, de qualité, d'efficience et de prospective pour les services publics. - Principe d'opposabilité des lois et règlements après leur publication par voie officielle. - Consécration du Conseil national économique, social et environnemental. - Insertion de Tamazight comme disposition qui ne peut faire l'objet de révision. - Possibilité de création de Conseils consultatifs par loi ou règlements selon les cas. - Constitutionnalisation de la participation de l'Algérie à des opérations de maintien de la paix sous les auspices des Nations Unies. - Constitutionnalisation de la participation de l'Algérie à la restauration de la paix dans la région dans le cadre d'accords bilatéraux de pays concernés.


mercredi 6 mai 2020

Ounas : "Mes blessures m'ont freiné"

Le milieu international algérien Adam Ounas, dont l'option d'achat ne sera pas levée par l'OGC Nice (Ligue 1 française de football), a estimé, mercredi, qu'il avait été freiné par les blessures, non sans évoquer "une belle saison sous les couleurs rouge et noir". "J'ai vécu des moments forts avec les supporters remplis d'émotions. Mes blessures m'ont freiné, et quand je reviens fort quelque chose de plus important que le pied arrive. Fin de l'aventure à l'OGC Nice, une belle saison passée sous les couleurs rouge et noir avec une qualification européenne à la clef", a-t-il écrit sur son compte officiel Instagram. Le champion d'Afrique 2019, de 23 ans retourne donc au Napoli qui l'avait prêté au "Gym" à la toute fin du mercato estival, une fois le rachat du club entériné. En 16 apparitions en championnat et 3 en coupe, Ounas a délivré quatre passes décisives et inscrit quatre buts. Ecarté des terrains entre septembre et décembre pour une blessure au genou, l'ancien Bordelais n'a pas été épargné par les pépins physiques, en plus de se faire bêtement expulser pour un mauvais geste face à Lyon (22e journée). "Je tiens à remercier le coach, tout le staff, les dirigeants, les supporters, les bénévoles du club ainsi que tous mes coéquipiers. Je vous souhaite bonne chance pour la suite et surtout une bonne santé à tous. Je n'oublierai jamais l'atmosphère de l'Allianz Riviera ... Issa Nissa !", a-t-il conclu. Si Ounas ne sera pas conservé dans l’effectif niçois, ses deux compatriotes, le défenseur Youcef Atal et le milieu de terrain Hicham Boudaoui, resteront bien en vue de la saison prochaine, avec comme nouveau challenge l'Europa League.


Football: le championnat turc reprendra le 12 juin

La Fédération turque de football (TFF) a annoncé , mercredi, que le championnat de football turc, suspendu depuis près de deux mois pour cause d'épidémie de nouveau coronavirus, reprendra ses droits le 12 juin prochain. "A ce stade, nous avons pris la décision de redémarrer les ligues professionnelles aux dates des 12, 13 et 14 juin", a déclaré lors d'un point presse le président de la TFF, Nihat Ozdemir. Le championnat avait été suspendu le 19 mars. Pour mémoire, Trabzonspor est le leader du championnat avant sa suspension, à égalité de points avec Istanbul Basaksehir. Le Galatasaray de Feghouli est à trois points de la première place, après 26 journées disputées.


lundi 4 mai 2020

Le Président Tebboune appelle le Conseil de sécurité à se réunir pour un "arrêt immédiat" de toutes les hostilités à travers le monde

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a appelé lundi le Conseil de sécurité des Nations unies à se réunir, dans les plus brefs délais, et adopter une résolution appelant solennellement à l’arrêt immédiat de toutes les hostilités à travers le monde. "Depuis cette tribune, je lance un appel au Conseil de sécurité des Nations unies pour se réunir, dans les plus brefs délais, et adopter une résolution appelant solennellement à l’arrêt immédiat de toutes les hostilités à travers le monde, notamment au Yémen et en Libye, sans omettre les territoires occupés en Palestine et au Sahara Occidental", a indiqué le Président de la République dans une allocution prononcée devant les participants au Sommet virtuel des chefs d'Etat et de gouvernement du Mouvement des pays non-alignés. Par ailleurs, M. Tebboune a mis l'accent sur l'impératif de "donner une chance, en zones de conflits, à tous les acteurs pour qu'ils puissent lutter efficacement contre la propagation de la pandémie de Covid-19". "Nous proposons, également, d’engager dès lors une réflexion en vue d’élaborer un plan d’action permettant d’atténuer au maximum les répercussions de cette pandémie sur les pays en voie de développement, notamment en Afrique et d’insuffler une nouvelle dynamique à ces pays qui seront profondément impactés par cette pandémie", a ajouté le Président Tebboune.