dimanche 22 décembre 2019

Le PLJ : l’appel de Tebboune doit être précédé de mesures d’apaisement préalables

Les engagements du président Abdelmadjid Tebboune doivent être précédés par des mesures d’apaisement préalables « pour ouvrir un dialogue national global » a estimé, samedi dans un communiqué, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ). Celui-ci a considéré, par ailleurs, que l’intérêt national commandait de « réagir positivement » à l’appel du président de la République au dialogue et l’aider à mieux écouter les revendications des marches populaires. Le PLJ souligné « l'impérative coopération » de tous pour satisfaire les revendications du Hirak, lancer les chantiers de réforme politique, de relance économique, d'apaisement social et de lutte contre la corruption jusqu'à « la libération de la pratique démocratique et sa mise au service de la réhabilitation des compétences, de la consolidation de l'unité nationale et de la cohésion sociale ». Ce parti a, d’autre part, relevé que les décisions annoncées par le président Tebboune à l'issue de sa prestation de serment, avaient « suscité la satisfaction générale ».


Aucun commentaire:

Publier un commentaire