mercredi 18 décembre 2019

Le FCE félicite le président élu et demande des mesures d’urgence pour sauver les entreprises

« Nous tenons à féliciter le président pour son élection, il fallait avoir un chef et on en a un», c’est en ces terme que le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Mohamed Sami Agli, a tenu à féliciter le vainqueur de l’élection présidentielle du 12 décembre dernier, M. Abdelmadjid Tebboune, en l’appelant à prendre «des mesures d’urgence» courageuses pour sauver les entreprises.   Reçu ce mercredi dans l’émission L’Invité de la rédaction de la radio Chaine 3, le patron des patrons a tiré la sonnette d’alarme sur l’état économique du pays. «L’économie nationale est plombée» à cause de «la crise financière de 2014» et aussi à cause de «la mauvaise gouvernance». A en croire  ses chiffres, la crise ne concerne plus que les entreprises du BTPH, qui dépendent de la demande publique, mais affecte, désormais, tous les secteurs de l’économie à l’instar des industries pharmaceutiques et des services. «60% du tissu économique est sinistré» avance-t-il en précisant que cette situation s’est traduite, jusque-là par la fermeture d’entreprises (TPE et PME) et la perte de quelques «650 000 postes d’emploi». L’invité de la rédaction invite le président fraichement élu à «aller plus vite» et engager des réformes profondes pour sauver «l’outil de production» en adoptant des mesures courageuses. «On n’a pas beaucoup de temps, les problèmes on les connait…», dit-il en appelant à l’exécution du programme de campagne du candidat élu.    


Aucun commentaire:

Publier un commentaire