mardi 3 décembre 2019

L’Algérie dément un prétendu avertissement adressé à la Minurso

Le ministère des Affaires étrangères a démenti, lundi, des informations de médias étrangers sur « un prétendu avertissement » adressé par le Gouvernement Algérien à la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental (MINURSO). Au sujet d’un « prétendu avertissement » adressé par l’Algérie à la Minurso, quant au risque d’enlèvements d'étrangers dans les camps de réfugiés Sahraouis, le porte-parole du ministère, Benali-Chérif, considère qu’en servant de relai à la propagation d’une  information « fausse et infondée » ces médias versent dans « la manipulation et la diffusion d'informations farfelues », avec le but évident de nuire à l'Algérie. Il observe, d’autre part, que cette assertion « est d'autant plus fantaisiste » que les camps Sahraouis se trouvent en territoire Algérien, dont l'Armée nationale populaire veille, dit-elle, à la sécurité et à l’intégrité. La même source relève en outre que le timing choisi par les responsables de ces médias et leurs parrains « est loin d'être fortuit », compte-tenu, souligne-t-il,  du contexte régional, et de « la proximité de certaines échéances importantes ».


Aucun commentaire:

Publier un commentaire