jeudi 28 novembre 2019

L'ONEC dénonce les déclarations de certains députés du Parlement européen au sujet de la situation en Algérie

L'Organisation nationale des enfants des chouhada (ONEC) a dénoncé, jeudi, les déclarations de certains députés du Parlement européen concernant la situation en Algérie, les qualifiant d'"ingérence flagrante" dans les affaires internes du pays et de "grave provocation" à l'encontre du peuple algérien. "L'ONEC a pris acte avec colère et regret des déclarations de certains députés du Parlement européen, qui s'inscrivent dans la case de la flagrante ingérence dans les affaires internes de l'Algérie et de la grave provocation contre les Algériennes et les Algériens, qui rejettent catégoriquement l'ingérence étrangère dans leurs affaires internes", a précisé l'ONEC dans un communiqué. L'Organisation qui "dénonce et condamne cette ingérence flagrante et malveillante", affirme que "le peuple algérien et les institutions de l'Etat sont forts de tous les fondements et les potentialités à même de leur permettre de barrer la route aux haineux et aux comploteurs", a ajouté la même source. A cette occasion, l'ONEC salue "l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN), et son Commandement, pour sa clairvoyance, sa compétence et sa position souveraine et son accompagnement des revendications populaires, et à travers elle l'ensemble des corps de sécurité, qui veillent, avec un haut professionnalisme, à la protection du pays et du peuple". L'Organisation lance un appel à toute la famille des chahids pour "participer massivement à l'élection présidentielle du 12 décembre, et à tout le peuple algérien pour concrétiser la loyauté et la fidélité au serment des chouhada et des moudjahidine et préserver la sécurité et la stabilité du pays", conclut le communiqué.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire