jeudi 14 novembre 2019

Djamel Senhadri, DG de la Radio nationale : «Tous les moyens sont mobilisés pour l’accompagnement du processus électoral de la présidentielle »

« La Radio nationale est mobilisée pour assurer la couverture, entière et globale, de toutes les activités relatives à la présidentielle 2019 », a indiqué jeudi le Directeur général de la Radio nationale, Djamel Senhadri. Dans un message lu par le directeur de radio Coran, Aissa Hamdi, à l’occasion de la célébration du Mawlid, le DG de la Radio nationale relatant la mobilisation de toutes les chaines (55 au total ) de la Radio Algérienne – nationales, thématiques et régionales – selon un programme d’accompagnement de toutes les activités des cinq candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain ainsi que toutes les activités parallèles y afférents et ce, à travers tout le territoire national. Le DG a assuré que « tous les moyens matériels et humains nécessaires sont à cet effet déployés pour encadrer le processus électoral d’une manière qualitative, équitable et efficace. La radio, poursuit M. Senhadri, veillera à mettre en valeur, outre via les points d’actualité habituels (flashs, journaux parlés, émissions,,,) l’ambiance électorale de par la diffusion d’analyses, des débats constructifs autour des programmes électoraux des candidats et de tout ce qui a trait aux élections à l’objet d’éclairer l’opinion publique.   « La radio assure, tel un média à large audimat, d'amples espaces pour l’expression libre au profit des candidats ou de leurs représentants de façon équitable à travers des tranches de temps égales pour tous », précise-t-il. « La responsabilité de sauvegarde de l’Algérie, lors de ce tournant politique, crucial et décisif, dans l’histoire du pays incombe à tous », a-t-il insisté à dire, ajoutant que « l’occasion nous interpelle tous pour déjouer les plans ennemis et consolider les institutions de l’Etat dont la Présidence de la République par une large adhésion ». « Les joutes du 12 décembre est une aubaine qui conforte le processus de lutte contre la corruption en élisant un Président de la République qui parachèvera les réformes conformément à toutes les revendications prônées », conclut le directeur général de la Radio nationale.           


Aucun commentaire:

Publier un commentaire