lundi 25 novembre 2019

Championnat national interclubs de natation : "certains clubs ont beaucoup progressé"

Le podium inédit du dernier Championnat national interclubs de natation, disputé le week-end dernier au Complexe "El Baz" de Sétif, s'explique par "le sérieux et par la qualité exceptionnelle du travail accompli par les lauréats", a considéré le président de la Fédération algérienne de la discipline, Mohamed Hakim Boughadou. La compétition, souvent dominée par l'USM Alger, a enregistré cette année le sacre du Groupement sportif des pétroliers avec 36588 points, suivi de l'ASPTT d'Alger avec 32557 points, au moment où le Bahia nautique club d'Oran a complété le podium avec 32439 unités. Les Rouge et Noir, anciens "maîtres incontestés" de l'épreuve n'ont été que cinquième cette année, derrière le club ornais d'Ayoun Turk (RTAET), qui avait échoué au pied du podium. "Le GSP mérite amplement ce sacre, car ses athlètes ont eu le meilleur rendement pendant ce championnat national interclubs, même si l'ASPTT n'a pas démérité, lui qui était conduit par son international Abdallah Ardjoun" a indiqué Boughadou, en ajoutant que le fait que les clubs oranais Bahia nautique et RTAET aient terminé respectivement 4e et 5e "montre toute la qualité du travail" qu'ils ont accompli et "le bon niveau de compétition qu'ils ont atteint" grâce à lui. Selon le président de la Fédération algérienne de natation "le mérite des deux clubs oranais est d'autant plus grand qu'ils manquent cruellement de moyens, car ne disposant que dune seule piscine, qu'il se partagent. La satisfaction de Boughadou a contrasté avec sa surprise de voir l'ancien ténor, USM Alger, régresser autant, surtout depuis que ses effectifs ont enregistré des départs massifs, et pas des moindres. Pour encourager les clubs à rester sur cette dynamique de progression, Boughadou a indiqué que les trois premiers ont eu droit à des récompenses "personnelles et directes". En effet, constatant que l'ancien mode de récompense, qui consistait à offrir un chèque aux clubs n'arrangeait pas forcément les athlètes, car le plus souvent, c'était les clubs qui bénéficiaient de l'argent, la Fédération a décidé cette fois-ci de récompenser directement le lauréat, en lui offrant un stage d'une semaine, avec tous frais payés à Alger. "Quant au deuxième, il verra tous ses frais de déplacement pour les quatre compétitions nationales couvertes par la fédération, alors que le troisième bénéficie d'un équipement sportif et du matériel pédagogique" a encore détaillé Boughadou. Des récompenses ayant pu être assurées grâce à l'apport des sponsors de la Fédération, qui espèrent contribuer au développement de la discipline. Pour rappel, les 16 premiers clubs au classement final de ce Championnat national interclubs (ndlr, sur un total de 30) se qualifient pour la phase finale de la coupe d'Algérie 2019. Boughadou, également président de l'Union maghrébine de natation, a annoncé aussi qu'une importante réunion se tiendra jeudi prochain, au siège de la Fédération algérienne de la discipline, en présence des Directeurs techniques nationaux des associations membres, pour débattre des Championnats maghrébins de jeunes, prévus en mars 2020 à Alger. Outre cette compétition, l'Algérie abritera également les prochains Championnats arabes "seniors", prévus au mois de septembre de la même année. APS  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire