mardi 29 octobre 2019

Professeur Omar Aktouf à la Radio : l’émergence d’une classe de nouveaux riches n’a rien à voir avec le décollage économique

Professeur Omar aktouf. Ph. ©Radio Algérie Multimédia.

Présent en Algérie pour une série de conférences, le professeur en management à HEC de Montréal, auteur et conférencier, Omar Aktouf s’est largement exprimé ce matin sur la situation politique et économique que vit en ce moment notre pays, et proposant des pistes de solution pour une sortie de crise à la lumière des expériences dans d’autres pays. Fin connaisseur des économies dans le monde, particulièrement celles de l’Amérique latine, professeur Aktouf, qui s'exprimait à l'émission L'invité de la rédaction, préfère entamer son analyse par un retour sur les origines de la crise actuelle remontant à l’époque postindépendance. Il cite au passage le livre de feu Rachid Mimouni, assassiné lors de la décennie noire, « Le fleuve détourné ». Ce dernier faisant allusion au détournement de la Révolution dès les premières années de l’indépendance. « Depuis, il est toujours question de l’édification d’une vraie République algérienne, ce que nous n’avons toujours pas réalisé », déplore-t-il précisant que « nous avons eu le capitalisme d’Etat, le néolibéralisme, ses dégâts, et à présents ses gâchis ».


Aucun commentaire:

Publier un commentaire