mardi 22 octobre 2019

Pour leur 35ème mardi de mobilisation nationale, les étudiants restent droit dans leurs bottes et maintiennent la pression et leurs revendications

Les étudiants ont organisé, aujourd’hui, leur 25ème mardi consécutif de mobilisation nationale à travers le pays, pour l’avènement d’une Algérie libre et démocratique et la souveraineté du peuple. Toujours aussi déterminés et nombreux, les étudiants maintiennent leur rejet de tout projet d’élections avant le départ des résidus de l’ancien système. Ils rejettent aussi la loi sur les hydrocarbures et exigent la libération des détenus d’opinion et réclament l’indépendance de la justice et la liberté de la presse. « Huit (8) mois, jour pour jour, après le début du mouvement populaire de contestation à Alger et dans toutes les villes du pays, le mouvement populaire du vendredi est appuyé par celui des étudiants chaque mardi. Pour leur 35ème acte de mobilisation, les étudiants restent droit dans leurs bottes, ils maintiennent la pression et leurs revendications », rapporte Mohamed Amine Aberkane, de la radio chaine 3, qui a couvert la marche des étudiants à Alger. À Alger comme dans les autres villes du pays, de nombreux citoyens ont soutenu les marches et les rassemblements des étudiants.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire