mardi 1 octobre 2019

Lever de rideau sur le 12e Fibda: à la rencontre des super-héros américains

Le 12e Festival international de la bande dessinée d'Alger (Fibda) ouvre ses portes à partir aujourd’hui pour permettre au public de rencontrer leurs super-héros. Plus de 90 artistes, venus de 15 pays, dont les Etats Unis d'Amérique, invité d'honneur de cette édition, seront présents à cette nouvelle édition. De nombreuses activités créatives et de divertissement sont, également, prévues pendant les cinq jours du festival qui aura lieu comme de coutume au niveau de l'Esplanade Riadh El Feth, à Alger. Des activités, précise les organisateurs, seront animées par quelques 50 artistes algériens et 42 étrangers, parmi eux des dessinateurs américains qui représenteront les plus célèbres maisons d'édition de BD aux USA, "Marvel" (1939) et "DC Comics"(1934). Le public algérien aura ainsi l'opportunité de rencontrer le peintre polonais Grzegorz Rosinski, connu surtout pour la réalisation de 1977 à 2018, des dessins des personnages de la série "Thorgal" qui traite de la légende des Viking Barbares, peuplades scandinaves, dont plusieurs numéros ont été écrits par un artiste belge. Pour sa troisième année consécutive depuis la création du festival, l'atelier "Kronikas" devra être animé par des peintres algériens, cubains et belges. Les organisateurs du 12e Fibda ont également prévu de célébrer le 50e anniversaire du magazine algérien "M’Quidech", dont 31 numéros sont parus de 1969 à 1974 et qu'animait les célèbres bédéistes comme Menouar Merabtine (Slim), Mohamed Mazari (Maz), ainsi que Mohamed Aram et Ahmed Haroun. Le magazine hebdomadaire franco-belge "Spirou", fondé en 1938 et connu pour "Lucky Luke" et autres "Smurfs" (schtroumpfs), soufflera également à Alger sa 70ème bougie. En marge des expositions de BD, diverses activités sont prévues: conférences sur la BD espagnole et suédoise, ateliers de formation sur le dessin et la coloriage, concours "cosplay", entre autres.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire