dimanche 13 octobre 2019

Le président Nigérian pour une coopération énergétique accrue avec l’Algérie

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a déclaré souhaiter l’établissement d’une coopération énergétique accrue avec l’Algérie, en particulier dans le domaine du pétrole et du gaz. M. Bouhari a transmis, jeudi, à l’ambassadeur d’Algérie à Lagos, Belkacem Smaili, le souhait du Nigeria de voir la coopération entre les deux pays s’intensifier par le biais de grands projets économiques conjoints. Recevant M. Smaili arrivé en fin de mission, le chef de l’Etat Nigérian a déclaré que Dieu avait doté le Nigeria et l’Algérie de ressources naturelles, en particulier de gaz et de pétrole et que ces deux pays « n’avaient d’autre choix que de coopérer ».   Le président Nigérian a déclaré attendre « avec intérêt » la mise en place par les deux pays de projets de gazoducs, de fibre optique et de routes transatlantiques. En 2002, l’Algérie et le Nigeria avaient inauguré le projet « Trans-Saharan Gas-Pipline », un méga gazoduc inscrit dans le cadre des projets structurants du Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique). Estimé, alors, à plus de 10 milliards de dollars, ce dernier devait acheminer entre 20 à 30 milliards de m3 de gaz naturel du Nigeria vers l’Europe, vis  l’Algérie et le Niger. La réalisation de ce projet ambitieux a du être retardé pour des questions de sécurité dans le centre de l’Afrique.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire