lundi 28 octobre 2019

La Radio et la Télévision célèbrent le 57ème anniversaire de leur souveraineté sur ces deux médias

La Télévision et la Radio Algérienne ont célébré en commun, ce dimanche, le 57ème anniversaire du recouvrement de leur souveraineté sur leurs médias, donnant lieu à la reprise en mains de leurs biens et moyens détenues, jusqu'au moment de l'indépendance, par le pouvoir colonial. La cérémonie de célébration s’est déroulée en présence du ministre de la communication, Hassen Rabhi et les deux directeur généraux de la radio et l’Entreprise publique de télévision (ENTV).  Une gerbe de fleurs a été déposée et la Fatiha du Coran a été récitée à la mémoire des journalistes tombés au champ d'honneur lors de la révolution ainsi que les journalistes et travailleurs de la Radio et de la Télévision victimes du devoir national. Lors de cette cérémonie, l'ancien Directeur général de la Radio algérienne, Chaabane Lounakel et la Directrice générale actuelle, Nacéra Cherid ont été honorés pour leurs efforts consentis dans la promotion du travail radiophonique ainsi que le Secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha. Dans son allocution, Mme Cherid a indiqué que l'anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale sur la radio constitue une occasion pour se remémorer "la bravoure des prédécesseurs qui ont relevé le défi de poursuivre la diffusion, en comptant sur les compétences nationales". "La période actuelle constitue, en elle même, un nouveau défi que relèvent les journalistes et travailleurs de l'entreprise, notamment en cette étape décisive que traverse le pays", a-t-elle ajouté. Mme. Cherid a passé en revue également les défis de l'heure notamment au plan technologique, mettant en avant l'importance de la formation des ressources humaines sur laquelle se penche la Radio Algérienne à travers une session de formation et la relance de plusieurs autres programmes qui étaient jusque-là suspendus". Par la même occasion, une cérémonie a été organisée à l'établissement de la Télévision algérienne où nombre de retraités ont été honorés en guise de reconnaissance de leur apport lors de leur parcours professionnel. C'est là une opportunité pour vanter l'apport de tous ceux qui ont laissé leur empreinte mais aussi s'inspirer des employés qui ont prouvé que l'Algérien était en mesure de relever toutes sortes de défis", a eu a souligné M. Youcef Sahraoui, Directeur de l'Information. Le 57e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale sur la Radio et Télévision algérienne(RTA) se veut une halte pour commémorer les contributions des journalistes et techniciens algériens ayant fait montre de professionnalisme et de capacité de gestion en substituant le drapeau français par l'emblème national suite au départ des équipes françaises qui ont parié sur l'impossibilité de continuer la diffusion.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire