dimanche 6 octobre 2019

Boukadoum : l'Accord de paix au Mali signé à Alger est le «cadre idoine» du règlement de la crise dans ce pays

Ph.DR

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri  Boukadoum a affirmé, samedi à Alger, que l'accord de paix et de  réconciliation au Mali issu du processus d'Alger, est «le cadre idoine»  pour le règlement de la crise dans le nord du Mali.  Dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le  ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la  République du Mali, Tiébilé Dramé, M. Boukadoum a indiqué que la rencontre  avait permis de «passer en revue les développements de la situation au  Mali, et d'examiner les voies et moyens à même de consolider les acquis de  la mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation découlant du  processus d'Alger». Affirmant que «cet accord constitue le cadre idoine pour résoudre la crise  dans le Nord du mali dans le cadre d'une approche inclusive qui allie la  concrétisation de la paix et de la stabilité et la relance du développement  dans le pays», M. Boukadoum a souligné l'importance du rôle que joue  l'Algérie, en vue d'accompagner l'Etat malien dans la mise en œuvre des  clauses de cet accord, en collaboration avec les différents acteurs  internationaux dans le cadre d'un mécanisme de suivi».  Notant, par ailleurs, que la visite du responsable malien en Algérie était  la deuxième du genre après celle qu'il avait effectuée le 16 juillet  dernier, le chef de la diplomatie algérienne a indiqué que lors de la  rencontre «il a été procédé à l'examen des multiples cadres de coopération  entre les deux pays».  «Nous avons également convenu de la nécessité de travailler ensemble pour  la diversification de la coopération bilatérale et de son élargissement à  divers domaines», a-t-il conclu. APS 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire