dimanche 15 septembre 2019

Lamiri : le pouvoir d’achat va perdre, chaque année, environ 1,5% de sa valeur

«La situation sociale est très complexe… chaque année le pouvoir d’achat va perdre 1,5% de sa valeur», avertit l’économiste Abdelhak Lamiri qui qualifie la situation sociale de très complexe. Lors de son passage, ce dimanche, dans l’émission l’invité de la rédaction de la radio Chaine 3, M. Lamiri a appelé à des mesures d’urgence pour fréiner cette érosion du pouvoir d’achat en attendant la mise en place d’une «stratégie globale». Suppression de la règle 51/49 : «c’est une bonne chose» Cette stratégie globale doit prendre en considération les leçons de l’échec et lancer des réformes structurelles pour améliorer le climat des affaires et attirer les investisseurs étrangers. «L’Algérie n’attire qu’un milliard de dollars en terme d’investissement étranger, alors que le Maroc est 2,5 milliards de dollars et l’Egypte qui n’a pas d’économie florissante attire plus de 7 milliards de dollars d’IDE», indique l’invité de la Chaine 3. M. Lamiri salue, dans ce sillage, la suppression de la règle 51/49 instituée en 2009. «C’est une bonne chose qu’on puisse éliminer cette règle», déclare-t-il avant d’ajouter qu’il faut «des mesures d’accompagnement pour avoir une attractivité de l’investissement». L’Algérie doit, selon l’économiste, moderniser les administrations et les banques et développer les ressources humaines.   


Aucun commentaire:

Publier un commentaire