samedi 28 septembre 2019

Labatcha élu président du Conseil central de l'Union syndicale des travailleurs du Maghreb arabe

Le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha, a été élu vendredi à Tunis, président du Conseil central de l'Union syndicale des travailleurs du Maghreb arabe (USTMA). Dans le même cadre, le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Nourredine Taboubi, a été élu secrétaire général de l'USTMA. M. Taboubi a annoncé, à cette occasion, qu'une réunion du Conseil central de l'USTMA sera convoquée prochainement, assurant que le Secrétariat général de cette union sera appelé à "impulser" l'action de l'union à tous les niveaux. Il a également, précisé, que la visite de délégation de l'UGTA en Tunisie s'inscrit dans le cadre du "renforcement" des relations syndicales entre les deux organisations, et "l'examen des moyens de renforcer davantage les relations bilatérales". M. Labatcha a assuré, à l'issue de sa rencontre avec son homologue tunisien, que les deux organisations syndicales œuvrent "à préserver et à raffermir les relations séculaires et historiques entre la Tunisie et l'Algérie de manière à répondre aux aspirations des peuples des deux pays frères". Cette visite "vise à discuter de la conjoncture actuelle ainsi que des moyens à mette en œuvre pour renforcer les relations bilatérales et l'action syndicale avec l'union des travailleurs arabes et l'Union africaine des travailleurs", a-t-il ajouté. Le secrétaire général de l'UGTT a souligné, pour sa part, que cette rencontre a été une occasion pour mettre l'accent sur "la nécessité de renforcer les relations entre les différents secteurs et d'échanger les expériences et les expertises entre les deux organisations syndicales pour une économie maghrébine intégrée". Il a affirmé, par la même occasion, que les deux syndicats signeront d'ici la fin de l'année une série de conventions en vue de "servir les intérêts des travailleurs tunisiens et algériens ainsi que l'économie des deux pays".


Aucun commentaire:

Publier un commentaire