samedi 14 septembre 2019

Crise en Libye : Boukadoum réaffirme l'attachement de l'Algérie à une solution politique entre les Libyens

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a réaffirmé, vendredi, l'attachement de l'Algérie et sa conviction que "la solution à la crise ne peut venir que des Libyens eux mêmes, tout en respectant les résolutions du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (ONU)", et ce au terme de son entretien avec le chef de la mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL), Ghassan Salamé. "Il n'existe aucune solution militaire en Libye. Nous appelons toujours au cessez le feu et nous sommes favorables à une solution inter-libyenne. Nous appelons, également, au respect des résolutions du Conseil de sécurité, notamment en ce qui concerne la prohibition des armes. Nous réitérons notre soutien à la MANUL et au docteur Ghassan Salamé", a déclaré M. Boukadoum dans une déclaration à la presse à l'issue de la rencontre. Les discussions entre M. Boukadoum et M. Salamé se sont déroulées au lendemain du renouvèlement du mandat de la MANUL par le Conseil de sécurité de l'ONU qui a renouvelé, également, sa confiance au président de la MANUL, Ghassan Salamé.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire