mardi 24 septembre 2019

Ali Bey Nasri, président de l’ANEXAL : nous sommes dans un état d’urgence économique

«Actuellement nous avons une économie en panne, ce qui veut dire que nous sommes dans un état d’urgence économique», a pesté, ce mercredi, Ali Bey Nasri, président de l’Association nationale des exportateurs algériens (ANEXAL). Lors de son passage dans l’émission l’invité de la rédaction de la radio chaine 3, explique que cette «panne» est due à plusieurs facteurs dont «l’inflation, la récession, la perte du pouvoir d’achat…». Selon le patron des exportateurs algérien, le pays va droit au mur avec les politiques économiques en vigueur. «Au lieu de penser au comment dynamiser cette économie on est entrain de faire l’inverse. Nous sommes entrain de créer le chômage au lieu de créer de l’emploi», dénonce-t-il. L’année 2019 n’a pas été «l’année de l’exportation»  L’invité de la Chaine 3 n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer la fuite en avant des dirigeants. «Le ministre du commerce nous a déçu», a-t-il lâché en expliquant que la stratégie de développement des exportations, annoncée en grande pompe n’a pas été concrétisée sur le terrain. Contrairement aux annonces des responsables qui promettaient que l’année 2019 sera «l’année de l’exportation», les chiffres montrent un recul sensible des exportations. «Nous avons clôturé l’année 2018 avec un chiffre de 2,830 milliards de dollars d’exportations et cette année nous n’allons pas dépasser peut être les 2,5 milliards de dollars»


Aucun commentaire:

Publier un commentaire