jeudi 29 août 2019

Jeux Africains 2019 – 9e journée : la lutte et la gymnastique enchantent, la boxe déchante

Les lutteurs algériens ont réalisé la grosse sensation de cette 9e journée des 12es Jeux Africains, qui se déroulent au Maroc, en raflant ce mercredi une belle moisson de 6 médailles, dont 3 en or, à l’occasion de leur entrée en matière dans ces joutes. La lutte, et plus exactement dans la spécialité gréco-romaine, a prouvé encore une fois qu’elle était pourvoyeuse de médailles. Et quelle meilleure preuve que la moisson glanée aujourd’hui dans la ville d’El Jadida. Ainsi, l’hymne national Kassaman a retenti à trois reprises grâce à Abd Elkrim Ouakali (77 kg), Bachir Sid Azara (87 kg) et Adem Boudjemline (97 kg).   De leur côté, les trois autres lutteurs, à savoir, Abdenour Laaouini (60 kg), Abdelmalek Merabet (67) et Hamza Lahoui (130 kg) ont certes loupé le vermeille mais ont réussi à avoir le bronze. La gymnastique, l’autre satisfaction Auteurs d’une bonne première journée, durant laquelle ils ont remporté 5 médailles, les gymnastes algériens ont confirmé leur bon départ dans ce rendez-vous continental en s’offrant cinq autres nouvelles, dont une en or. Cette dernière elle est signée Ahmed Anis Maoudj dans l’exercice au sol. Mouadj a d’ailleurs devancé son camarade Mohamed Abdeldjalil Bourguieg (12.966) qui s’est offert une autre breloque en argent aux anneaux. La troisième médaille d’argent est l’œuvre de Mohamed Aouicha, au cheval d’arçon, alors que Lahna Salem a pris le bronze dans l’épreuve des barres asymétriques. Les trois autres distinctions décrochées ce mercredi sont en bronze et elles sont à mettre à l’actif de Oussama Djabbali au Canoë-kayak, 3e du kayak (K1) 1000m, et des deux échéphiles Lina Nassr et Bilel Youcef Bellahcene dans l’épreuve du Blidz individuel. La boxe déchante La grosse désillusion du jour est venue de la boxe. Sur les cinq pugilistes qui convoitaient une place en finale, seuls Romayssa Boualam et Abdelhafid Benchebla ont réussi à passer le cap des demi-finales. Les trois autres ont été tout simplement éjectés de la compétition à une marche de l’ultime combat. En athlétisme, Abdelmalik Lahoulou et Mohamed Yasser Triki se sont qualifiés pour les finales du 400m haie et du saut en longueur, alors que Mohamed Belbachir n’a pas brillé dans la finale du 800m, tandis que Souad Azzi a pris la 5e place du 20 km marche. Dans les sports collectifs, les handballeurs ont été humiliés par l’Egypte (40-23), en demi-finales du tournoi, alors que les footballeuses ont loupé le bronze battues par le Maroc (2-1).      Grâce à ces 14 nouvelles médailles, l’Algérie demeure à la 5e place au classement général (91 médailles : 23 or, 22 argent, 46 bronze),  a égalité de médailles d’or avec le Maroc 4e, et à une breloque en vermeil du Nigéria 3e au classement.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire