lundi 26 août 2019

Inondations à Constantine : une personne emportée par les crues de oued Rhumel

Le pont de Sidi Rached, tôt ce matin (Ph.DR-FB)

Une personne emportée par les crues de  oued Rhumel, suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville  de Constantine dimanche soir, est portée disparue, a-t-on appris lundi  auprès des services de la protection civile. L'homme d'une cinquantaine d'années a été emporté dans le quartier  Benchergui, alors qu'il tentait de traverser l'oued en furie, a souligné le  lieutenant Noureddine Tafer, affirmant que les recherches ont été lancées  dés l'alerte donnée et ont été interrompues vers 3heures du matin. Il a ajouté que les équipes de plongeurs de la protection civile, ceux de  la GRIMP (Groupes de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux)  et la brigade cynophile ont repris leurs recherches ce matin depuis trois  zones, El Menia, El Kentara et Chaâba pour tenter de retrouver la personne  disparue. Plusieurs axes routiers névralgiques de la ville de Constantine ont été  inondés et fermés suite aux pluies torrentielles qui ont atteint 27mm en  une heure, a-t-on souligné. Des dizaines de citoyens ont été bloqués sur  les routes. L'avenue de la Soummam reliant le quartier Boussouf à Djenane Zitoune, la  route menant vers le quartier de Daksi, à proximité de la gare routière Est, le pont Sidi Rached, le quartier Picasso, sur les hauteurs de Constantine, les routes nationales RN03 et RN97 entre Zouaghi et le centre ville, le quartier de Kentoli à la sortie Nord-Est de la ville de Constantine figurent parmi les axes routiers fermés à la circulation suite aux inondations. Le trafic du tramway a été suspendu également pendant plus de 2 heures en  raison des inondations signalées le long de son tracé depuis la cité  Zouaghi Slimane jusqu'à la zone industrielle Palma, a-t-on indiqué. D'importants moyens humains et logistiques ont été mobilisés par les  services de la Protection civile, des Travaux publics, de l'Hydraulique et  de la Gendarmerie nationale et de la Sûreté de wilaya pour déboucher les  avaloirs et évacuer les eaux stagnées sur les routes. Selon les responsables de la SEACO (société de gestion d'eau et  d'assainissement), les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la  ville ont emporté les déchets et gravats causant l'obstruction des avaloirs  à travers plusieurs axes routiers. APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire