jeudi 11 juillet 2019

Marche des avocats dans au moins trois wilayas en solidarité avec le mouvement populaire

Des centaines d'avocats ont organisé jeudi à Alger, une marche de «solidarité» avec le mouvement populaire visant à «changer l'ancien système», et la mise en place d'«un Etat moderne avec des institutions efficaces». Les avocats se sont, d'abord, rassemblés au niveau du tribunal de Sidi M'hamed, avant d'entamer une marche en direction de l'Assemblée populaire nationale (APN) en brandissant des pancartes où il est mentionné notamment «liberté d'opinion, liberté de circuler», ou encore «la défense exige un Etat de droit», «Algérie libre et démocratique», et justice indépendante ... Les robes noires ont, en effet, exprimé leur refus aux atteintes à la liberté d'expression et à la liberté de manifester pacifiquement, exigeant «la libération des détenues d'opinion», à l'exemple, de Lakhdar Bouragaa et les manifestants arrêtés les vendredis passés et placés sous mandat de dépôt. Cet appel pour les marches, organisées dans d'autres wilayas, a été décidé suite à l'Assemblée générale extraordinaire des Conseils de tous les barreaux d'Algérie, convoquée, samedi dernier à Béjaïa par le Conseil de l'Union nationale des barreaux d'Algérie (UNBA). APS/ Radio Algérienne


Aucun commentaire:

Publier un commentaire