mardi 28 mai 2019

Nouveau mardi de mobilisation des étudiants : ils ont réitéré leur appel au départ des figures incarnant la continuité du système

Nouveau mardi de mobilisation nationale des étudiants. Toujours déterminés, malgré la chaleur et le jeune, ils ont organisé des marches et des rassemblements, dans tout le pays,  pour réitérer leur appel au « départ des figures incarnant la continuité du système ». Véritable cœur battant de la « révolution du 22 février » du peuple algérien contre le système, les étudiants ont réitéré « leur rejet de la présidentielle du 4 juillet prochain » et veulent une « véritable transition vers un Etat démocratique ». A Alger, malgré un dispositif de sécurité renforcé au centre-ville, « les étudiants ont marché jusqu’à la Place des Martyrs, puis ils ont rebroussé chemin vers la grande Poste. Ils rejettent catégoriquement l’élection présidentielle du 4 juillet et appellent à une transition non manipulé, une transition réfléchie, bien organisée, qui permettra de donner naissance à une véritable démocratie », rapporte Lotfi Sid, de la Chaine 3 de la Radio Algérienne.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire