lundi 20 mai 2019

Le tribunal militaire de Blida examine ce lundi leur demande de mise en liberté provisoire

La demande de mise en liberté provisoire du collectif des avocats des ex-généraux Mohamed Mediène, Bachir Tartag, et le conseiller (et frère) de l’ex-président de la République, Said Bouteflika, ainsi que la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Mme Louisa Hanoune, sera examinée aujourd’hui par le tribunal militaire de Blida. Il s’agit en effet d’une demande d’annulation de mise sous mandat de dépôt suite à leur convocation par le tribunal militaire pour « une réunion suspecte ». Après leur audition, ils ont aussitôt été incarcérés pour « atteinte à l’autorité de l’Armée » et « complot contre l’autorité de l’Etat ».         


Aucun commentaire:

Publier un commentaire