vendredi 31 mai 2019

15ème vendredi de mobilisation contre le système: le peuple maintient la pression

Acte 15 de mobilisation. Les manifestants ont une nouvelle fois envahi la rue pour exiger le départ du système qu’il juge illégitime. Dans plusieurs wilayas du pays, les manifestants toujours aussi nombreux ont scandé des slogans hostiles aux représentants du système. Ils ont également rendu hommage à Kamel Eddine Fekhar décidé suite à son incarcération. A Alger, alors qu’un dispositif policier avait quadrillé la ville dès la matinée, un nombre impressionnant de manifestants s’est mobilisé pour poursuivre le combat du peuple pour le changement du régime. Dans son compte rendu de 15h, la journaliste de la Chaine 3, Amina Hadjiate, signale la présence en force de la tenue mozabite en guise d’hommage à Kamel Fekhar. «Les visages affichent le deuil mais surtout la détermination», constate-t-elle. La mobilisation continue partout ailleurs dans les autres wilayas au même ton, mêmes revendications comme à Oran où l’on réclame le départ des « B » et le changement du système de gouvernance et appelant l’armée à céder les commandes de la chose politique tel que les marcheurs le souhaitent et en témoignent au micro du correspondant permanant de la radio chaine 3 Hamza Belmadani. A Jijel, Abdelhamid Zouad a constaté que rien n’entame la marche pacifique en ce 15ème vendredi. Cortèges de voitures et de motos, parés de l’emblème national sillonnent les principales artères de la ville alors que les marcheurs brandissent les mêmes slogans avec détermination dont celle « nous sommes là et ce n’est pas fini ! »       


Aucun commentaire:

Publier un commentaire