vendredi 24 mai 2019

14ème vendredi de mobilisation: les algériens toujours déterminés, continuent leur marche vers "un nouveau système"

Après une matinée marquée par la présence policière accrue et interpellations à Alger, les chefs de la plupart des wilayas d’Algérie ont accueilli un nombre impressionnant de manifestants pour ce 14 ème vendredi de mobilisation contre le système politique en place. «La soif de liberté et de démocratie» est tellement grande que rien ne peut ébranler la détermination des manifestants qui sont sortis c vendredi à Alger, rapporte la journaliste de la radio chaine 3. A partir de 14h, une foule s’entasse au centre d’Alger pour dénoncer le dispositif policier mobilisé sur place. À l’occasion de cette nouvelle démonstration de force populaire, la Rue a, donc confirmé son verdict de rejet de  l’élection présidentielle du 4 juillet. Les manifestants qui ont dénoncé le coup de force et crié «makache intikhabate, y’a Lâissabate» (pas d’élection sous le pouvoir des voleurs). Après avoir organisé son énorme rassemblement, la foule s’est dirigée vers Sahate Echouhada, place des martyres. A Jijel une foule nombreuse a envahi, ce vendredi, les rues de la ville pour demander le départ du système en place. En dépit du jêune, un nombre plus important de jijeliens ont montré leur détermination à poursuivre leur combat pacifique pour le départ du régime.    A Annaba le mouvement ne s’affaiblit pas. Ce 24 mai a été encore une fois marqué par la forte mobilisation des bônois pour en finir avec le régime et pour une Algérie libre et démocratique.  A l’instar des autres villes du pays, Annaba est teintée aux couleurs du l’emblème national pour  réclamer la fin des «Âissabate» (voleurs)et dénoncer les élections du 4 juillet.    A Tizi Ouzou, pas de répit end épit de la chaleur et du jeûne, constate le correspondant de la radio chaine 3. «Dégagez tous, un seul héros le peuple», c’est mot d’ordre qui a marqué cette quatorzième marche dans la ville des genets. Homme, femme, vieux et enfants ont battu le pavé avec la ferme détermination de ne jamais baisser les bras jusqu’à l’aboutissement du changement radical du régime.             


Aucun commentaire:

Publier un commentaire