mardi 2 avril 2019

Sixième mardi de mobilisation des étudiants à Alger : ils rejettent le nouveau gouvernement Bedoui et exigent un vrai changement

Les étudiants issus de plusieurs facultés d’Alger, bien qu'en vacances, continuent leur mobilisation, ils ont marché, ce mardi 2 avril, depuis la Fac centrale jusqu'à la Grande Poste où ils se sont rassemblés. Ils ont brandi des pancartes et ont crié des slogans antisystème et revendiquant un changement radicale. , ils sont sortis, comme chaque mardi, dans la capitale en réponse au dernier communiqué émanant hier de la présidence de la République et évoquant la nomination des nouveaux ministres et la démission du président avant le terme de son quatrième mandat, a-t-on fait savoir à Les étudiants clamaient des revendications opposées à tout ce qui émane du pouvoir, ils rejettent la nomination du nouveau gouvernement Bedoui et exigent une période de transition sans le système, rapporte Noureddine Himed, de la radio Chaine 3, qui a couvert la manifestation sur place à Alger-centre. La nouveauté en ce 6ème mardi de protestation des étudiant et que ces derniers ont commencé à s'organiser pour élirent leurs représentants.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire