vendredi 26 avril 2019

Marche pacifique – acte 10 : Détermination pour en finir avec les bandes de malfaiteurs et figures du système

La mobilisation bat son plein pour le 10 ème vendredi consécutif depuis le début du hirak commencé le 22 février passé. A plus de deux mois les places publiques à Alger comme dans toutes les villes du pays ne désemplissent pas et les voix des citoyens présents en masses imposantes ne fléchissent pas. Rien ne semble arrêter les millions de manifestants qui se plaisent à se croiser jovialement dans les places publiques autour de la revendication principale exigeant le départ de tout le système à l’origine de la débâcle nationale. Les mêmes slogans réclament, d'une même voix, le départ des figures du système en place et la poursuite judiciaire contre tous les responsables malfaiteurs, voleurs et corrompus avec comme credo mobilisation solidaire et pacifiste. A Biskra, la place de la liberté s’est intronisée en place de communication et d’expression où les représentants des quartiers, élus dans la semaine, ont érigé une estrade et équipé les lieux de sonorisation se succèdent pour défendre la légitimé de leurs revendications avec à leur tête « le changement du système en place », a constaté Abdelhamid Zekiri, correspondant de la chaine 3.    


Aucun commentaire:

Publier un commentaire