mardi 9 avril 2019

L'ANP continuera à «consentir davantage d’efforts» pour une totale quiétude du peuple algérien

L'Armée nationale populaire (ANP) continuera à «consentir davantage d’efforts» pour permettre au peuple algérien de «jouir d’une totale quiétude pour le présent et le futur de son pays»,  a affirmé mardi à Oran le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale (MDN), Chef d’Etat-Major de l'ANP. « (...) conscients de notre rôle en tant que militaires, l'ANP continuera, grâce à Allah Le Tout-puissant, à consentir davantage d’efforts pour la promotion permanente, le développement soutenu et la mobilisation de ses différentes composantes à l'effet de garantir le droit légitime du peuple algérien de jouir d’une totale quiétude pour le présent et le futur de son pays», a-t-il déclaré lors de sa deuxième journée de visite en 2e Région militaire (Oran), cité dans un communiqué du MDN. Dans une allocution d’orientation prononcée lors d'une réunion avec les éléments des unités ayant exécuté un exercice démonstratif avec munitions réelles, intitulé «Hasm 2019»,  Gaïd Salah a souligné que «les résultats obtenus à travers cet exercice sont encourageants pour l’ensemble des participants à cet effort, rappelant que «le développement effectif et l’amélioration réelle du rendement, nécessitent d’accorder une importance capitale à la préparation et à l’exécution de ces exercices d’évaluation de différents niveaux et plans». Il a estimé, à ce titre, que «le développement et l’amélioration effective du niveau, nécessitent d'accorder, d'année en année, une importance capitale à la préparation des exercices d’évaluation de différents niveaux et plans», assurant que le haut commandement de l'Etat-Major veille au lancement effectif de cette préparation «au début de chaque année d’instruction pour atteindre, à son terme, une grande capacité dans l’élaboration des plans tactiques et opérationnels judicieux conformes au thème de l’exercice d’évaluation retenu, ainsi qu’une performance efficace en matière d’exécution individuelle et collective de ces plans, à même d’aboutir à la réussite escomptée des objectifs tracés pour chaque exercice». «Tels sont les bilans des actions et des efforts que nous souhaitons avoir à l’issue de chaque année d’instruction, à travers les résultats probants de ces exercices d’évaluation sur le terrain. Ces résultats mérités, sont les fruits des efforts laborieux fournis afin de stimuler la réalisation d'autres étapes de qualité, par l’Armée nationale populaire digne héritière de l’Armée de libération nationale», a-t-il ajouté Le Général de Corps d’Armée a mis l’accent, à l'occasion, sur «l’impératif de l’exécution rigoureuse du programme de préparation au combat, puisqu’il constitue le portail principal qui ouvre l’accès au développement aspiré et à la disponibilité requise». Lors de sa deuxième journée de visite en 2e Région militaire, le vice-ministre de la Défense nationale, a visité et inspecté quelques unités implantées au secteur de Sidi-Bel-Abbès, comme il a supervisé l’exécution de l'exercice «Hasm 2019». Il a suivi également, au niveau du champ de tir et de manœuvres de la région et en compagnie du Général-Major Meftah Souab, Commandant de la 2e Région militaire, un exposé sur cet exercice portant sur l’idée générale et les phases d’exécution présenté par le Commandant de la 8e Division blindée, directeur de l’exercice. Cet exercice a été exécuté par les unités organiques de la 8 Division blindée, la 36 Brigade d’Infanterie motorisée et la 38 Brigade d’Infanterie mécanisée, ainsi que des unités aériennes composées d’aéronefs et d’hélicoptères d’appui-feu. M. Gaid Salah a suivi de près l’exécution de cet exercice qui vise, selon le MDN à «élever les capacités de combat et la coopération entre les différents Etat-Majors, en sus de l’entrainement des commandements et des Etats-Majors à la préparation, la planification et la conduite des opérations contre les éventuelles menaces, ainsi que de permettre aux éléments et équipages d’acquérir davantage d'aptitudes en termes de maîtrise des différents systèmes d’armes». Il a également suivi les diverses actions de combat exécutées par les unités engagées, qui ont été menées avec «un grand professionnalisme dans toutes les étapes et avec un haut niveau tactique et opérationnel, reflétant les grandes capacités combatives des équipages et des commandants à tous les échelons, particulièrement en termes d’exploitation efficiente du terrain et de coordination étroite entre les différentes unités participantes, ce qui a contribué à la réalisation de résultats très satisfaisants reflétés par la précision des tirs avec les diverses armes», a-t-on ajouté. APS                  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire