mardi 9 avril 2019

Des milliers d'étudiants mobilisés à travers le pays : ils rejettent une transition gérée par Bensalah

Les étudiants se sont mabilisé, mardi, par milliers à travers le pays pour crier leur rejet du système et leur colère contre la désignation de Abdelkader Bensalah, comme chef de l'Etat. "Bensalah dégage", "Bedoui dégage", "Belaiz dégage", ont scandé des milliers d'étudiants à Alger-centre, qui ont réussi à se rassembler et à marcher de la Fac centrale à la Grand Poste, malgré un impressionnant dispositif de sécurité qui a tenté de les empêcher et de les dispérser de force, en utilisant notamment les canons à eau et des gaz lacrymogènes. Malgré l'attitude de la police qui a fini par battre en retrait, les étudiants sont restés pacifiques et déterminés.  « les étudiants sont conscients et réclament le changement», « l'Algérie libre et démocratique », figurent aussi parmi les autres slogans scandés par les étudiants.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire