mardi 23 avril 2019

Conférence nationale consultative : la présidentielle maintenue au 4 juillet 2019

En dépit du boycott quasi entier de la classe politique et des personnalités nationales prétextant l’impossible tenue des présidentielles dans les délais fixés par la Constitution suite à la vacance de la présidence de la république, la date du 4 juillet est reconduite par la conférence consultative en l’absence du chef de l’Etat sensé présider ladite réunion convoquée lundi à cet effet. C’est en présence de cinq partis – FLN, RND, ANR, El Islah, UND et quatre associations – que le Secrétaire général de la présidence  Habba El Okbi, qui a présidé au nom du chef d’Etat intérimaire la réunion de Club des pins, a proclamé le non-report de l'élection présidentielle du 4 juillet conformément à l’esprit de l’article 102 de la Constitution stipulant une transition de 90 jours suite à la démission du président de la République. Mohamed Saim y a assisté au Palais des conférences et a recueillis les propos dans cette correspondance pour la radio chaine 3.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire