samedi 27 avril 2019

Championnats d'Afrique 2019 (2e journée) : l'Algérienne Bellakehal décroche l'argent

La judokate algérienne Souad Bellakehal a remporté la médaille d'argent de la catégorie des 70 kg après sa défaite face à la Tunisienne Nihal Landoulsi en finale disputée vendredi au Cap (Afrique du Sud) lors de la deuxième journée du championnat d'Afrique.

C'est la troisième médaille algérienne lors de cette deuxième journée après les deux médailles d'or décrochées un peu plus tôt par les judokas Fethi Nourine (-73 kg) et Amina Belkadi (-63 kg) face respectivement à l'Egyptien Mohamed Mohyeldin et la Marocaine Sofia Belattar.

L'Algérie porte ainsi son total à sept médailles : 2 or, 2 argent et 3 bronze, ce qui lui permet d'occuper la deuxième place au classement général, devancée par la Tunisie (3 or, 1 argent et 1 bronze), et devant l'Egypte (2 or, 2 argent et 2 bronze).

Les quatre premières médailles algériennes dans cette compétition ont été remportées lors de la première journée, disputée jeudi, à commencer par l'argent de Hadjer Mecerem, qui avait dominé la Sud-Africaine Geronay Whitebooi en finale des moins de 48 kg. 

De son côté, Meriem Moussa (-52 kg) avait pris le bronze après sa défaite en demi-finale contre la Bissau-Guinéenne Taciana César, avant de s'imposer contre la Marocaine Fatima-Zahra El-Qorachi dans le match décisif pour la 3e place.

Dans la catégorie des -57 kg, les deux représentantes algériennes, Yamina Halata et Imène Rebiai se sont croisées dans un duel 100% algérien et le dernier mot est finalement revenu à Halata, qui s'est donc emparée de la médaille de bronze.

Chez les messieurs, Salim Rabahi (-60 kg) a dû passer par les repêchages, puis par le match décisif pour la 3e place pour enlever la médaille de bronze, aux dépens du Marocain Issam Bassou.

De son côté, Wail Ezzine (-66 kg) avait échoué aux repêchages face à l'Egyptien Ahmed Abdelrahman, se contentant ainsi de la 5e place, tandis que son compatriote Houd Zourdani a été éliminé dès la phase de poules de cette catégorie de poids.

La sélection algérienne est composée de 17 judokas (9 messieurs et 8 dames), sous la direction des entraîneurs Amar Benyakhlef (messieurs) et Omar Rabahi (dames). Elle a fait le déplacement à Cape Town avec l'objectif de décrocher le maximum de médailles et de points en vue des Jeux Olympiques-2020 à Tokyo, selon la Fédération algérienne de la discipline (FAJ).

Au total, 186 judokas dont 72 dames représentant 29 pays sont présents au rendez-vous continental. L'Algérie est la mieux représentée avec 17 judokas, devant l'Afrique du Sud (pays hôte) qui en a engagé 16.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire