mardi 26 mars 2019

Le président de l’association des céramistes algériens : nous disposons des potentialités pour placer nos produits à l'étranger

Etroitement lié au secteur du bâtiment, le secteur de la céramique, regroupé au sein d’une trentaine d’entreprises réparties à travers différentes régions du pays, emploie quelque 27.000 travailleurs. S’exprimant, mardi, à l’émission L’invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le président de l’Association des céramistes algériens confirme qu’avec une production annuelle d’environ 150 millions de mètres carrés, cette activité possède les potentialités propres à placer ses produits sur les marchés à l’étranger. Soulignant l’excellent niveau de qualité des produits en céramique fabriqués en Algérie, ne le cédant en rien, dit-il, « aux normes internationales », M. Mohamed Moncef Bouderba y ajoute un taux d’intégration de 95%. En raison du ralentissement des programmes de logement de l’Etat, « d’ici trois ans », ce dernier anticipe un excédent de production dans la filière lequel, selon, lui pourrait, grâce à un accompagne de la part de l'Etat, faire l’objet d'ambitieux programmes d’exportation. Pour ce faire, indique-t-il, il y a lieu d’entreprendre, en collaboration avec le ministère du Commerce, des mesures d’accompagnement au plan législatif et au plan financier. Pour ce qui concerne l’Afrique, en particulier, il fait état  « d’ouvertures intéressantes », sans cependant donner plus de détails.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire