vendredi 8 mars 2019

La revue d’El Djeich : la consolidation du lien nation-armée et la coopération militaire mises en exergue

La coopération tous azimuts avec les évènements historiques en ce glorieux mois sont les thématiques phares du dernier numéro de la revue mensuelle El-Djeich sortie en mars 2019. L’édito a focalisé sur la « consolidation du lien armée-nation » où il est souligné ce que doit l’ANP à l’ALN, reflétant l’attachement des Algériens à la liberté et à l’indépendance. On y lit aussi, un come back sur la journée du Chahid qui est une autre date traduisant le défi constant exprimée contre l’arsenal colonial. Au milieu, on peut lire le message du président de la République à l’occasion de la commémoration du double anniversaire de la création de la Centrale syndical (UGTA) et la nationalisation des hydrocarbures. Il est dit qu’« à l’évocation de ces évènements marquants, notre pays a célébré des festivités qui ont exprimé l’attachement de notre jeunesse aux exploits de ses glorieux ainés parmi les valeureux Chouhada et les Moudjahidine ». Le mois de mars voit la célébration de la glorieuse date de « la victoire sur le colonialisme » et « le mois de Chouhada », en référence au grand nombre de martyrs tombés au champ d’honneur en ce mois suite à des pratiques barbares de la torture érigée en système par l’occupant.    Le mensuel de l’armée n’a pas manqué de marquer la Journée mondiale de la femme en consacrant un dossier spécial aux héroïnes algériennes (mortes ou vivantes) ayant consacré, en âme et conscience, leurs vies avec « Bravoure et sacrifice ». Dans le même contexte, un papier a été dédié à la femme sahraouie qui écrit toujours l’«Histoire d’un combat pour la liberté ». La femme réfugiée n’est pas oubliée. El-Djeich a jugé opportun de faire un zoom sur « un phénomène qui s’amplifie ». L’article met en lumière ces femmes, au centre des politiques migratoires, qui souffrent sous silence des uns et des autres et subissant la double peine : celle d’être une femme en situation de vulnérabilité et celle d’être migrante. Outre les pages fixes de sports et activités des hauts responsables de l’armée, d’autres sujets y sont traités dans l’international et l’économique dont le stress hydrique. Un autre dossier est dédié à « la stratégie et défense » qui traite des défis sécuritaires. Bonne lecture.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire