mercredi 20 mars 2019

La bonne préparation au combat requiert "une bonne instruction et une bonne formation"

Le Général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a affirmé, mercredi à Béchar, que la bonne préparation au combat requiert une bonne instruction et une bonne formation, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). "La bonne préparation au combat requiert, sans doute, une bonne instruction et une bonne formation, car la corrélation de ces facteurs de développement et leur complémentarité en termes de finalité et de contenus exigent de tous les cadres et les personnels, chacun dans son domaine de compétence, de veiller à l’aboutissement de ces efforts", a souligné le chef d'état-major de l'ANP dans une allocution prononcée au 3ème jour de sa visite d’inspection à la 3ème Région militaire à Béchar. "Vous savez tous que la bonne formation, la bonne instruction et la bonne préparation sont la clé de l’élévation des capacités de combat des unités et des personnels, et, par conséquent, la clé pour atteindre les niveaux les plus élevés de progrès et de développement professionnel", a ajouté le Général de corps d'Armée qui était accompagné du Général-major Mustapha Smaali, Commandant de la 3ème RM, au cours de la visite des unités du secteur opérationnel centre/Bordj Akid-Lotfi. Après la cérémonie d’accueil, le Général de corps d’Armée a suivi un exposé global présenté par le Commandant du secteur, portant sur la situation générale dans le secteur de compétence avant de rencontrer les cadres et les personnels des unités de ce secteur où il a prononcé une allocution d’orientation suivie par l’ensemble des personnels relevant de toutes les unités de la Région et à travers laquelle il a réitéré "l’importance de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’intérêt qu’il accorde personnellement au contact permanent sur le terrain avec les personnels militaires à travers toutes leurs positions sur l’ensemble du territoire national". "Se mettre judicieusement au diapason du cœur des missions assignées, nécessite inéluctablement de persévérer à acquérir et à réunir tous les facteurs et les exigences de la force dont la disponibilité au combat et opérationnelle figure parmi ses plus importants aspects, voire les indices les plus révélateurs des efforts intenses de développement, à leur tête l’effort de la concrétisation de toutes les étapes de préparation au combat et l’assimilation de ses programmes de différents paliers", a fait observer le Général de corps d'Armée, relevant que "cette préparation doit tenir compte de toutes les nouveautés liées aux aspects didactiques, de formation et de préparation". Une Armée qualifiée et spécialisée maitrisant les nouvelles technologies Il a également souligné que "l'ANP a remarquablement réussi à asseoir une base solide pour une ressource humaine qualifiée et spécialisée, armée du savoir et des connaissances et maitrise les nouvelles technologies", ajoutant qu'il s'agit d'une "ressource humaine imprégnée des valeurs de son histoire militaire et détenant les éléments de l’adaptation positive et fructueuse avec les moyens et les voies permettant de façonner la démarche menant à l’aboutissement des objectifs escomptés" "Partant de cette optique précisément, il importe de souligner qu’au sein de l’ANP, notre vision par rapport aux indices de développement global de nos Forces armées, est  rationnelle et réaliste, voire même très ambitieuse, et prend en considération l’impératif de l’accroissement de tous les efforts fournis, et je vise particulièrement ici, l’effort de la préparation au combat où nos unités ont atteint, jusque-là, un haut niveau en termes d’assimilation et de compréhension des programmes de préparation et d’instruction planifiés et d’exercices tactiques exécutés, traçant la voie vers des horizons prometteurs, permettant d’atteindre des niveaux supérieurs de développement, parfaitement conformes aux ambitions de l’ANP", a asséné le chef d'état-major de l'Armée. "En concrétisation de ces objectifs escomptés, dont la réussite du parcours de développement de nos Forces armées constitue une partie intégrante, nous avons consenti, au sein de l’ANP, tous les efforts et dans tous les domaines du métier militaire, tant sur le plan de la formation et de la préparation que celui de l’équipement ou des infrastructures, en réunissant tous les facteurs de développement et de modernisation, ainsi que toutes les conditions de promotion de l’aspect opérationnel et de combat du corps de bataille de l’ANP", a précisé le Général de corps d'Armée.                "A ce  titre, nous avons accordé une importance extrême et méritée à l’adoption d’une démarche permettant une exploitation rationnelle de toutes les ressources mises à disposition, en veillant continuellement au bon emploi de l’ensemble des connaissances scientifiques et technologiques acquises, outre l’exigence de conférer à l’action de toutes les composantes de notre Armée un caractère pratique, professionnel, complémentaire et cohérent qui prend en considération toutes les spécificités du terrain au profit de la réalisation des objectifs stratégiques tracés", a souligné le Général de corps d'Armée. A l’issue de cette visite, la parole a été cédée aux interventions des cadres et des personnels qui ont réitéré leur "grande fierté" de faire partie de l'Armée nationale populaire, et de leur "immuable engagement, en toutes circonstances, à se sacrifier pour la patrie et pour sa sécurité et sa stabilité". APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire