mardi 29 janvier 2019

Le Président Bouteflika : en la personne de Medelci l’Algérie perd l'un de ses grands hommes

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé, lundi, un message de condoléances à la famille de Mourad Medelci, décédé lundi, dans lequel il affirmé qu’avec la disparition de celui-ci, l'Algérie perd « un de ses  grands hommes ». « Louanges à Dieu, à la volonté duquel nous ne pouvons que nous résigner, car nul n`est éternel. Mais, il nous peine de perdre notre frère, Mourad Medelci, un des grands hommes de l'Algérie qui a accompli avec abnégation et dévouement ses missions dans le processus d'édification de l'Etat Algérien moderne, à travers les différents postes de responsabilité qu'il a eu à assumer, notamment aux ministères des Finances et des Affaires étrangères, mais aussi à la tête du Conseil constitutionnel », a écrit le Chef de l'Etat dans son message. « D'un caractère affable, conciliant et amène, le défunt, connu également pour sa modestie et son dévouement, savait écouter et convaincre, ce qui lui a valu respect et considération de ses collaborateurs dans toutes les institutions qu'il dirigea », a ajouté le président Bouteflika. « L`Algérie, a-t-il noté, perd en la personne de Mourad Medelci, un de ses grands hommes qui a accompli avec abnégation et dévouement ses missions, une sommité dont les valeurs humaines, la finesse et l`intelligence politique ont grandement contribué au processus d'édification du pays ». « Je ne saurais me consoler de la disparition d'un frère aimant et d'un ami dévoué pour son pays. Le souvenir des hommes de la trempe de Mourad Medelci demeure vivace dans les coeurs et ses actions gravées dans les mémoires », a-t-il ajouté. « Je prie Dieu d`entourer le défunt de Sa Sainte miséricorde, de l`accueillir en Son vaste paradis aux côtés de ceux qu`Il a gratifiés de Ses bienfaits et entourés de Sa grâce éternelle. Je prie Dieu également d`assister ses proches et compagnons dans leur douleur, et de leur accorder sérénité et quiétude ».  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire