mercredi 23 janvier 2019

Guitouni révèle : un dossier de « ciblage » des catégories est à l'étude, il mettra fin aux subventions de l’électricité pour tous

«Le prix de revient de l’électricité est autour de 12 DA le kilowatt-heure, tandis que le consommateur le paye à 4 DA », rappelle le ministre de l’énergie, Mustapha Guitouni dans une déclaration à la radio Chaine 3, avant d’annoncer que le dossier de ciblage des subventions est à l’étude au niveau de son département « pour régler ce problème ».       Le premier responsable, qui trouve le système actuel anormal, explique qu’avec le ciblage « celui qui mérite (une bonification) sur la tranche des 125 kWh M’rahba (il est le bienvenu, NDLR), mais celui qui peut payer sa facture, doit payer le juste prix ».   Autres mesures pour renforcer la production énergétique et diminuer la consommation   Le département de Guitouni envisage d’autres perspectives pour à la fois augmenter la production et réduire la consommation interne pour éviter de sombrer dans des crises énergétiques. En plus des campagnes de sensibilisation, du renforcement de la production des énergies renouvelables qui permettraient dans 10 ans d’économiser 15 milliards de M³ et de l’intégration des turbines à vapeur dans les centrales électriques pour réduire de 15% leur consommation de gaz,, un plan pour l’urbanisme est, désormais, lancés pour l'investissement dans l'écohabitat.  Selon  Abdelkader Choual, président de la CREG (Commission de régulation de l’électricité et du gaz), des discussions sont en cours pour la mise en place d’un code de construction algérienne. La rationalisation de la consommation énergétique devient une urgence nationale, particulièrement quand on a apprend que le niveau de consommation va augmenter de 50 à 70% d’ici 2028.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire